Le portail romand des loisirs pour toute la famille
  • En partenariat avec
  • Logo MySwitzerland
  • Logo Swiss Milk
  • Logo Lausanne FM
DOSSIER | Gastronomie - Restaurants | Suisse romande

Les 60 restaurants où manger les meilleures raclettes de Suisse romande

1909. Robert Peary devient le premier homme à atteindre le Pôle Nord, New York inaugure le gratte-ciel le plus haut du monde, Louis Blériot effectue la première traversée aérienne de la Manche et la raclette gagne (enfin !) ses lettres de noblesse à l’Exposition cantonale de Sion. Une petite révolution qui va bientôt bousculer les habitudes culinaires des quatre coins de la planète.

Suisse centrale, Oberland bernois, Valais, Haute-Savoie: l’origine de la raclette fait débat depuis que l’existence du "fromage rôti" est relatée dans des écrits datant de l’époque médiévale. D’aucuns affirment ainsi que Guillaume Tell aurait dégusté la précieuse pitance juste avant son mythique tir à l’arbalète. Certains évoquent Léon, un vigneron valaisan qui jadis, une nuit d’hiver, aurait déposé par mégarde son fromage près du feu… D’autres enfin, à l’instar du romancier thounois Johannes Legerlehner (1871-1937), en appellent à des légendes plus ou moins farfelues dans lesquelles l’armailli Melchior, réfugié dans une cabane alpine en pleine tempête, affronta un cochon imaginaire qui s’en prenait au fromage fondu salvateur que le paysan avait découvert alors qu’il se caillait les meules.

Ce sont les Valaisannes que j’aime
Entre fiction et réalité, les avis divergent. Toutefois, comme le fait si bien remarquer le taquin mais non moins sérieux Raclette - Le Petit Livret Réglementaire (Sierre, Editions Monographic, 2018), il n’y a rien d’étonnant à tout cela: "Il est bien sûr fait mention de fromage fondu ou rôti dans diverses régions du globe, au Moyen Age déjà, et il est certain que des montagnards d’autres contrées ont dû, un jour ou l’autre, laisser traîner un morceau de fromage près d’un feu et se délecter du résultat de cette expérience plus ou moins volontaire." Surtout lorsque l’on sait que le fromage était fréquemment utilisé en tant que monnaie d’échange, produit d’exportation ou même salaire entre les XIVe et XIXe siècles. Malgré tout, bon nombre de documents historiques semblent confirmer l’origine de la raclette dans le Vieux-Pays. Raclà comme nommée autrefois, fromage fondu ou Bratchäs pour les Suisses alémaniques, une chose est sûre, la raclette fut définitivement baptisée ainsi lors de l’Exposition cantonale de Sion en 1909. Ce faisant, c’est bel et bien au Valais que revient la paternité de ce fleuron de la gastronomie helvétique. Et c’est également le Valais qui fera dès lors rayonner son trésor gustatif à travers les cinq continents. Pour le meilleur… et parfois pour le pire.

Entre 2001 et 2017, les ventes de
fromages à raclette à l’étranger
ont quasi triplé

Quand la raclette fait le buzz
De Sydney à Los Angeles en passant par Tokyo et Rio de Janeiro, on ne compte plus les restaurants, "chalet’s" ou food trucks qui servent la raclette. Convivial par excellence, le plat s’est tout naturellement fait une place parmi les cuisines d’ailleurs. Mais si la fondue a envahi la planète dans les années 60, la raclette n’a véritablement connu son essor qu’à partir des années 2000. Pour preuve, entre 2001 et 2017, les ventes de fromages à raclette à l’étranger ont triplé, passant de 400 à 1200 tonnes, ce qui équivaut à 10% de la production suisse totale. Aussi, l’année dernière a été marquée par un buzz jamais vu autour de la raclette. En témoigne le torrent de déclarations d’amour à la demi-meule fondante qui a affolé la toile. On a ainsi pu découvrir la chanson Racler comme jamais – parodie de Maître Gims par le Neuchâtelois David Charles – vue près de 800 000 fois, le hashtag #raclette réunissant près de 300 000 photos sur Instagram et un nombre de partages absolument inédit de vidéos, articles et autres "topitos" traitant de la juteuse recette. Sans oublier des slogans plus ou moins de bon goût tels que "Je suis raclette" ou "In raclette we trust". A l’heure de la bien-pensance alimentaire, la raclette est surtout devenue le symbole d’un mouvement qui revendique le bien-vivre, l’authenticité, la convivialité. Et tant pis pour la diététique.

Des restaurants de la Grand Pomme
proposent de la raclette avec du
thon, des steaks, des asperges
ou du filet mignon

Les Japonais en font des chips
Paradoxalement, cette extraordinaire popularité ne profite pas nécessairement à la raclette. De l’autre côté de l’Atlantique, des restaurants de la Grand Pomme proposent de la raclette – ou swiss melted cheese – avec du thon, des steaks, des asperges ou du filet mignon en guise de garnitures. En Chine, le canard laqué fait parfois office de cornichons et de patates, nos amis britanniques l’agrémentent d’épices improbables, les Japonais en font des chips tandis que certains établissements la livrent en pot, en sandwich ou nappée dans un hamburger. Hérésie ! nous apprend Eddy Baillifard, pape de la raclette en Valais, donc en Suisse, donc dans le monde, donc dans tout l’Univers: "Je vends du fromage à raclette aux USA depuis bien longtemps, c’est vrai qu’ils la servent avec de la viande, des légumes grillés… Personnellement, je ne peux pas ni la servir, ni la consommer ainsi. Mais après tout, on ne peut pas aller à l’encontre des habitudes alimentaires de chaque pays." Le monsieur sait de quoi il parle, il est accessoirement vice-président de l’Interprofession Raclette du Valais AOP, vice-président de Bagnes Capitale de la Raclette (rendez-vous annuel incontournable pour les amoureux dudit fromage), ardent défenseur de la raclette d’alpage au lait cru et restaurateur respecté. Même si elles font frissonner les puristes, certaines pratiques étrangères en matière de raclette sont pourtant sûrement très bonnes, oui mais voilà: qui dit raclette dit partage, tradition et respect de certaines règles.

"La meilleure raclette, c’est celle qu’on
fait avec un fromage AOP d’alpage
de 4 ou 5 mois d’affinage et au
feu de bois" Eddy Baillifard

Dessine-moi une vraie raclette
Pour les experts, une raclette est servie avec une seule petite pomme de terre, une salade à l’oignon, un cornichon et éventuellement des petits légumes au vinaigre. La charcuterie vient en apéritif uniquement. Maître de cérémonie, le racleur prend garde à tenir la meule à 45° et à la racler avec poigne et netteté sans négliger la religieuse ni écorcher la partie encore dure du fromage. Mais ce n’est pas tout: "la meilleure raclette, c’est celle qu’on fait avec un fromage AOP d’alpage de 4 ou 5 mois d’affinage et, cerise sur le gâteau, au feu de bois", renchérit Eddy. Et manifestement, on trouve peu de gens qui n’y goûtent guère. "Je l’ai servie à Jacques Chirac en 2007, il avait fort apprécié. A James Blunt à Verbier et à d’autres artistes lors de festivals. Je vais aussi deux ou trois fois par année racler à la Mission européenne de Bruxelles, je racle ainsi pour des chefs d’Etat, des diplomates, des ambassadeurs. Un soir, un journaliste néo-zélandais a englouti trente-quatre portions à lui tout seul, ce qui correspond à une demi meule." Quand même.

Quid de la raclonnette
Et la raclette en barquette alors? "Vous pouvez trouver du raclette AOP authentique sous forme de barquette dans la grande distribution, c’est même sous cette forme que notre fromage est le plus consommé. Il suffit juste de bien lire l’étiquette: Raclette du Valais AOP au lait cru, pour ne pas la confondre avec un fromage industriel pasteurisé." Pas facile effectivement de vendre une meule à un célibataire ou à un jeune couple en guise de plateau TV… Finalement, qu’elle soit dégustée en demi-meule ou en barquette, au feu de bois ou avec un four électrique, par des connaisseurs ou des profanes, des petits ou des grands, la raclette séduit grâce à "son goût exceptionnel différent d’un fromage à l’autre, la simplicité et la convivialité qu’elle suscite", observe notre spécialiste. Et si, dans son pays de naissance, les restaurants qui servent la raclette sont innombrables, pour vous, Loisirs.ch a sélectionné ceux qui ne vous laisseront pas sur votre faim. Lequel aura votre préférence? A vous de trancher.

Attention, certains des établissements ci-dessous servent la raclette de manière ponctuelle lors de soirées dédiées ou sur réservation. Nous vous conseillons donc vivement d’appeler le restaurant choisi au préalable.


Les meilleures raclettes du Valais


Raclett’House "Chez Eddy", Bruson
La Mecque de la raclette. Elevée ici au rang de religion par l’apôtre du fromage de Bagnes, j’ai nommé Eddy Baillifard. Moult fois récompensée, adoubée par Jacques Chirac lorsque ce dernier succomba à ses divins produits au Salon de l’Agriculture, la star mondiale de la raclette est restée d’une simplicité, d’une gentillesse et d’une générosité rares. Raclettes AOP au lait cru (vache, chèvre et brebis), les merveilles d’Eddy se savourent dans une ambiance détendue, chaleureuse et ô combien délicieuse. (photo © Valais-Wallis Promotion - Sedrik Nemeth)

Route de Vabord 55
Tél. 027 776 14 70
www.racletthouse.ch


La Streif, Martigny
Quoi de plus normal quand on s’appelle Roland Collombin de baptiser son restaurant La Streif? La mythique piste de Kitzbühel a en effet vu la "Colombe" remporter deux fois la Coupe du monde de descente dans les seventies. Grand virage amorcé donc en 2015 pour notre champion reconverti en restaurateur dont la raclette mérite bien une médaille d’or ! D’autant plus qu’elle vient de la Fromathèque: vainqueur toutes catégories des fournisseurs de produits du terroir valaisan.

Rue du Bourg 45
Tél. 079 446 27 25
www.facebook.com/streifcollombin


Au Vieux Valais, Sion
Pousser les portes du Vieux Valais, c’est embrasser ce que le chef-lieu de la vallée du Rhône fait de mieux ! Sis au coeur de la vielle ville, le bien nommé Vieux Valais propose depuis 1919 des plats et des vins régionaux typiques qui font fondre les palais les plus exigeants. A commencer par l’indémodable raclette aux trois fromages qui draine une population de fidèles indigènes autant que de curieux allogènes. Bref, une célébrité locale, plus coulante que Christian Constantin.

Rue Saint Théodule 3
Tél. 027 322 72 72
www.vieuxvalais.ch


La Grange, Evolène
On vient de loin pour se délecter des fameuses raclettes de la Grange, qui y côtoient les illustres fondues "casse-croûte" de La Paix, institution gourmande du val d’Hérens. C’est que Marie-Jo, Henri et leur équipe servent la raclette au feu de bois à partir de trois fromages au lait cru de choix. Et quand on sait que parmi leurs producteurs figure la laiterie des Haudères qui a décroché l’étoile d’or 2018 pour son fromage à raclette du Valais AOP, inutile de préciser que la succulence est au rendez-vous.

Route Principale
Tél. 027 283 13 79
www.lapaix-lagrange.ch


Au Vieux Mazot, Evolène
Décidément, Evolène grouille d’alléchants trésors qui attirent les écornifleurs d’ici et d’ailleurs. Seconds coupables de cette émeute gourmande: Raymonde et son magot, le Vieux Mazot. Sourire aux lèvres et costume traditionnel sur le dos, la patronne sévit depuis 1994 en distribuant ses raclettes au feu de bois en-veux-tuen- voilà aux affamés de passage. Et personne ne s’en offusque. Ses alibis? Une atmosphère so évolénarde et un goût tellement exquis que ça
devrait être interdit !

Route Principale
Tél. 027 283 11 25
www.suisseterroir.ch


Becs de Bosson, Grimentz
Ambiance carnotzet garantie ! Rustique, convivial et raffiné, l’hôtel-restaurant des Becs de Bosson célèbre la gastronomie valaisanne sous toutes ses formes avec des créations culinaires apprêtées avec amour. La preuve avec son incontournable raclette du val d’Anniviers à base de fromage au lait cru entier, tendre et corsé. A savourer entre amis et en l’accompagnant évidemment du sacro-saint vin du Valais que nous ne citerons pas. De quoi siroter quelques coups du milieu en se fendant la poire. (photo © Becs de Bosson)

Grimentz-village
Tél. 027 475 19 79
www.becsdebosson.ch


Chez Erwin, Crans-Montana
Vous semblez à Crans. Ce qui tombe plutôt bien car on n’a pas trouvé meilleur endroit pour vous détendre. Voyez vous-même: empruntez tout d’abord une télécabine et admirez les panoramas ahurissants du Haut-Plateau. Au sommet, profitez des 140 km de pistes qui s’offrent à vous. Renouvelez l’expérience autant que nécessaire. Pour terminer, élancez-vous sur la mirifique piste du Chetzeron et faites une halte chez Erwin. Là, commandez une raclette d’alpage et laissez-vous aller à la plus pure des délectations.

Piste de Chetzeron
Tél. 079 479 78 09
www.crans-montana.ch


Château de Villa, Sierre
En 2015, Le Temps titrait l’un de ses articles "La meilleure raclette du monde au Château de Villa". Prétentieux? Non. Hormis le cadre d’exception qu’offre cette bâtisse patricienne du XIVe siècle, les raclettes artisanales qu’on y savoure sont effectivement parmi les plus réputées de la région. Conçues comme un voyage à travers le Valais, elles se composent de cinq fromages issus de la rive droite du Rhône, du val d’Hérens, du val d’Anniviers et de la vallée de Conches. Après dégustation, les hôtes jettent leur dévolu sur leur(s) préférence(s) jusqu’à réplétion.

Rue Sainte-Catherine 4
Tél. 027 455 18 96
www.chateaudevilla.ch


La Boîte à fromage, Anzère
Difficile de parler raclette sans évoquer La Boîte à fromage. Anciennement "La Dili", club mythique des nuits valaisannes, le lieu a été entièrement métamorphosé en 2016 pour accueillir un restaurant cosy spécialisé dans les mets fromagers. Entre bois et pierres sèches, petits et grands gastronomes ont la possibilité d’y savourer différentes raclettes au fromage d’alpage, dont l’irrésistible Serin, plusieurs fois titré et auréolé de la "Médaille d’or 2018 des fromages d’alpage". Qui dit mieux? (photo © La Boîte à fromage)

Place de la Chapelle 2
Tél. 027 398 27 41
www.restaurantlaposte.ch


Cantine des Rives, Champéry
Qu’il fait bon se retrouver à la Cantine des Rives… Cette ancienne ferme d’alpage a su conserver son cachet d’antan et tout le charme d’un maisonnée familiale douillette. Appréciée pour son authentique raclette au feu de bois (sa spécialité, bien connue des Champérolains) autant que pour son atmosphère chaleureuse et sa vue imprenable sur Champéry, la Cantine des Rives figure en bonne place parmi les incontournables du val d’Illiez. Un must on vous dit, alors ne cherchez plus les Dents du Midi à quatorze heures.

Route des Rives 12
Tél. 024 479 11 71
www.lesrives.ch


Restaurant Bettmerhorn, Bettmeralp
Si d’aventure quelqu’un vous demande ce que vous avez préféré dans le restaurant panoramique Bettmerhorn, vous aurez le choix entre plusieurs réponses, toutes valables. La montée époustouflante en télécabine, une vue saisissante sur 42 sommets de plus de 4000 m – dont le Cervin –, un belvédère sensationnel plongeant sur le glacier d’Aletsch, la soirée raclette entre amis suivie d’une descente aux flambeaux dans ce qui ressemble fort à l’un des plus beaux endroits sur Terre. Gare à l’effet wow !

Bettmeralp
Tél. 027 928 41 91
www.aletscharena.ch


Vieux Chalet, Saas-Fee
"Là-haut sur la montagne, l’était un vieux chalet…" Ce que la chanson ne dit pas, c’est que l’on y concocte une raclette à tomber par terre. Niché au beau milieu de la station de Saas-Fee, le Vieux Chalet régale autant par ses mets emblématiques que par son cadre pittoresque qui fleure bon le terroir et la convivialité. Cerise sur le fromage, les maîtres des lieux Christian et Liana sont aux petits oignons pour leur convives et les bichonnent comme personne. L’authenticité d’un raccard, le service d’un palace.

Untere Dorfstrasse 30
Tél. 027 957 28 92
www.vieux-chalet-saas-fee.ch


Les meilleures raclettes du canton de Vaud


Refuge de Solalex, Gryon
Vous avez beau vous trouver face au Miroir d’Argentine, ici point d’asados, chimichurri et autres empanadas mais des spécialités bien de chez nous, comme la raclette au feu de bois estampillée Combe 23. Un régal qui se mérite puisqu’en hiver le refuge n’est accessible qu’à pinces, skis de fond, raquettes, etc. (même si, sur réservation, on vient vous chercher en motoneige 12 places !) Comptez environ 1h d’escapade sauvage et 300 m de dénivelé qui valent dans tous les cas le détour.

Alpage de Solalex
Tél. 024 498 27 09
www.refuge-solalex.ch


Vieux Villars, Villars-sur-Ollon
Réputé loin à la ronde, le carnotzet du Vieux Villars comble quiconque y pénètre. En cause, un service impeccable, une ambiance joviale qui n’a pas son pareil, un staff qui propage sa bonne humeur et une fantastique raclette bien sûr. Au feu de bois et à base de fromage local exclusivement, comme tous les autres délices figurant sur la carte. Un must en terres vaudoises où l’on se sent comme à la maison. D’autant que l’endroit se prête à merveille à des soirées privées élaborées sur mesure.

Route des Hôtels 16
Tél. 024 495 25 25
www.vieuxvillars.ch


Caveau des Vignerons, Montreux
Ancien théâtre au début des années 1900, le Caveau des Vignerons est aujourd’hui le théâtre d’un tout autre spectacle dont le public raffole. Sous les feux de la rampe: de bons petits plats mijotés avec amour par Jérôme Deschamps et son équipe. En plus, niveau fraîcheur, on ne fait pas mieux ! Tous les produits sont issus exclusivement de fournisseurs locaux, à l’instar de la fromagerie Frioud – le saint des saints montreusiens pour les produits laitiers – dont un épatant raclette. Chapeau l’artiste.

Rue Industrielle 30 bis
Tél. 021 963 25 70
www.caveau-des-vignerons-montreux.ch


Le Chalet Suisse, Lausanne
Quel meilleur endroit qu’un chalet suisse pour déguster une raclette? Même si l’on y vient rarement à skis… Niché sur les hauts de la capitale olympique, le Chalet Suisse propulse les gourmands qui s’y aventurent au coeur des Alpes à la faveur d’une atmosphère montagnarde à souhait. Une impression décuplée sitôt la première bouchée de raclette engloutie. Attention tout de même à ne pas en abuser, les légendaires raclettes "traditionnelle" et "gourmet" y sont servies à gogo. Vous voilà prévenu.

Route du Signal 40
Tél. 021 312 23 12
www.chaletsuisse.ch


Le Chalet, Château-d’OEx
Plus qu’une auberge, Le Chalet est un hymne au patrimoine du Paysd’Enhaut. Digne ambassadeur de la marque "Pays-d’Enhaut Produits Authentiques", le restaurant ne sert d’ailleurs que des spécialités – carnées ou fromagères – du cru. Mais avant de succomber à ses agapes, pourquoi ne pas assister à la fabrication artisanale du "Chalet Bio", le fromage star de la maison. A moins que vous ne préfériez admirer une maquette du MOB bluffante ou vous offrir quelques gourmandises dans la boutique dédiée.

Route de la Gare 2
Tél. 026 924 66 77
www.lechalet-fromagerie.ch


Chalet Basseruche, Saint-Cergue
Y a-t-il meilleur moment pour manger une raclette qu’après avoir batifolé dans la neige? Non. En tout cas pas pour Sophie et Eric – alias "Grincheux" – qui ont fait de leur restaurant d’alpage une halte nécessaire pour tous les férus de passe-temps givrés. En effet, avant de saliver à la vue des onctueuses spécialités fromagères servies autour d’une grande cheminée, les fins becs de tout âge peuvent s’ébattre librement dans l’espace loisirs attenant. Au menu: airboard, tyroliennes, téléluge et téléski, entre autres.

Route de Basseruche 16
Tél. 022 360 16 88
www.basseruche.ch


Les Avattes, Sainte-Croix
Les Avattes, c’est pas pour les traîne-savates ! Accessible à skis ou à raquettes durant la blanche saison, ce restaurant perché à 1450 m sur le domaine skiable des Rasses est aussi célèbre pour sa raclette que pour ses fêtes inoubliables, ses animations musicales ou ses soirées pleine lune qui rassemblent chaque année une foule de conquis. La télévision italienne ne s’y est d’ailleurs pas trompée en consacrant un reportage à l’établissement tenu par les truculents Alberto et Elsa. A découvrir absolument.

Route des Avattes
Tél. 024 454 36 83
www.restaurantlesavattes.ch


Les meilleures raclettes du canton de Fribourg


Café de l’Ange, Fribourg
Ce n’est pas pour rien que l’une des plus anciennes auberges de Fribourg se nomme ainsi; car oui, on y est aux anges. Est-ce grâce à sa terrasse paradisiaque au-dessus de la Sarine? A l’âme si particulière de son bâtiment emblématique? A la vision céleste que l’on découvre en s’y rendant à travers la Basse-Ville ou aux religieuses qui y coulent à flots? A vous de juger. Pour nous, c’est une révélation qui vaut certainement le coup d’oeil, assurément le coup du milieu et bien sûr le coup de fourchette. (photo © Café de l'Ange)

Rue des Forgerons 1
Tél. 026 322 34 49
www.cafe-ange.ch


Gîte d’Allières, La Roche
A 1485 m d’altitude, au milieu des pistes du domaine skiable de la Berra, se dresse le Gîte d’Allières. Passage obligé des adeptes de raquettes, peaux de phoque et glisse en tout genre, l’ermitage séduit par son cachet, sa situation parfaitement isolée et ses paysages absolument splendides. Malgré tout cela, l’abri a encore d’autres atouts à faire valoir, à commencer par sa cuisine locale traditionnelle. Tête d’affiche de la carte? La raclette au vacherin. Vachement appétissante.

Route de la Berra 92
Tél. 026 927 14 10 / 079 347 59 39
www.gite-d-allieres.ch


Buvette Le Vuipay, Les Paccots
Ne cherchez plus, le gratin fribourgeois de la raclette est là. Et bien que vous puissiez vous y rendre en voiture en été, on vous conseille en hiver d’y accéder via un joli sentier didactique autour du fromage. Bonne nouvelle, après avoir avalé les 400 m de dénivelé que compte la balade à raquettes, une mise en bouche méritée vous sera offerte avant qu’une raclette ultralocale, préparée ici même durant l’été, finisse de vous ravir. Vous en voulez davantage? Redescendez en luge et votre virée gourmande sera un succès total.

Route de la Dent-de-Lys
Tél. 021 948 04 32
www.le-vuipay.business.site


Gruyère Traditions, Gruyères
La raclette en Gruyère? Oui c’est possible. Sis au centre du bourg médiéval éponyme, Gruyère Traditions est non seulement un restaurant délicieux, mais également un musée vivant et un édifice de toute beauté. Démonstration de toutes les étapes de la production d’un fromage, terrasses panoramiques époustouflantes, grandes salles, carnotzet et bien évidemment une raclette savoureuse. Décidément, Gruyère Traditions ne fait pas les choses à moitié-moitié. N’en déplaise aux fondus de la cuisine locale.

Rue du Bourg 20
Tél. 026 921 30 90
www.gruyere-traditions.ch


Les meilleures raclettes de Jura Trois-Lacs


Les Caves, Bienne
Bienne; sa source romaine, sa Swatch, son marché aux oignons et ses caves ! Caché sous une alcôve en vieille ville de Bienne, l’idyllique restaurant Les Caves fait le bonheur des Biennois grâce à une carte qui se donne pour mission "[…] d’exprimer la diversité des régions de notre pays". Mission accomplie avec une sélection du meilleur de la gastronomie suisse, et il y a à boire et à manger: spätzlis et röstis de toutes sortes, tommes, viandes et bien évidemment une raclette ultragoûteuse.

Obergasse 24A
Tél. 032 338 70 70
www.lescaves.ch


Auberge de la Gabiare, Vermes
Une fois franchies les portes de cette vénérable, paisible et coquette demeure, vous voilà brutalement envahi par un extraordinaire sentiment d’insouciance. La cause? Un mélange harmonieux entre la mélodie réconfortante de la Gabiare qui ruisselle à deux pas, la bonhomie des aubergistes Carole et Alain, le cadre sauvage qui entoure les lieux, le crépitement de la cheminée et le doux parfum de la raclette au feu de bois qui s’y chauffe la meule. Un concentré de Jura garni d’un soupçon de Valais.

Bas du village 21
Tél. 032 438 87 77 / 078 807 69 16
www.gabiare.ch


Pinte de Pierre-à-Bot, Neuchâtel
Tirant son nom d’un bloc erratique déposé non loin de là lors de la dernière période glaciaire, la Pinte de Pierre-à-Bot se niche dans un formidable écrin de verdure à 5 min du centre-ville de Neuchâtel seulement ! Le spot idéal pour s’accorder une balade hivernale en famille avant de se réchauffer dans cet ancien édifice au cachet indéniable. Au menu: des mets au fromage goûteux à dévorer tout cru, dont l’incontournable raclette et, en prime, cet accent neuchâtelois qui nous cajole les oreilles.

Pierre-à-Bot 106
Tél. 032 725 33 80
www.pintedepierreabot.ch


Auberge Les Chatons, Le Noirmont
Labellisé "Fait Maison" – distinction réservée aux "restaurants dont les mets sont préparés intégralement ou en majeure partie dans leurs propres cuisines, sans recourir aux plats et produits précuisinés" –, L’Auberge Les Chatons donne envie de s’y alanguir comme un félin tant on s’y sent bien. Surtout après une raclette délicieusement crémeuse à partager à deux dans la salle spécialement prévue à cet effet. L’originalité? On la racle soi-même ! Avis aux virtuoses du couteau et autres experts de la gomme.

Les Barrières 16
Tél. 032 951 20 35
www.leschatons.ch


Les meilleures raclettes de Genève


Auberge de Savièse, Genève
Comme son nom ne l’indique pas, l’Auberge de Savièse se situe… aux Pâquis. Il n’empêche, une fois à l’intérieur, on se croirait tout à fait au pied des montagnes. Si la déco et l’ambiance y sont pour beaucoup, la raclette qu’on y mange provient exclusivement de fournisseurs valaisans de premier choix. Familial, traditionnel, convivial. Bref, un petit morceau de Valais à l’autre bout du lac, et un temple à la gloire de la gourmandise qui ferait se retourner Calvin dans sa tombe. (photo © Auberge de Savièse)

Rue des Pâquis 20
Tél. 022 732 83 30
www.aubergedesaviese.com


Les Armures, Genève
Ceux pour qui la raclette est un plat réservé aux nantis sont ici les bienvenus. Situé dans la vieille ville de Genève, l’historique hôtel-restaurant***** Les Armures a ainsi fait de notre plat national sa spécialité. La famille Clinton, George Clooney, la reine Sofia d’Espagne et Paul Mc Cartney comptent parmi les nombreuses personnalités qui ont apprécié le charme et la cuisine de ce haut lieu du bon goût. Ou quand le sentiment de faire partie de la haute vous est offert sur un plateau.

Rue Puits-St-Pierre 1
Tél. 022 310 91 72
www.hotel-les-armures.ch


Quand y'en a plus, y'en a encore !


VALAIS

Walliserstube, Brigue
Tél. 027 530 11 79
www.walliserstuba.ch

Café du Nord, Champéry
Tél. 024 479 11 26
www.lenord.ch

Cabane des Taules, Crans-Montana
Tél. 076 221 44 31
www.crans-montana.ch

La Désalpe, Crans-Montana
Tél. 027 480 44 61
www.ladesalpe.ch

Le Chalet, Crans-Montana
Tél. 027 481 05 05
www.lechaletcransmontana.ch

Le Mayen, Crans-Montana
Tél. 027 481 29 85
www.mayen.ch

Le Relais de Colombire, Crans-Montana
Tél. 079 220 35 94
www.colombire.ch

Glacier Bar, Grächen
Tél. 027 956 30 33
www.glacierbar.ch

Hannighüsli, Grächen
Tél. 027 955 60 40
www.graechen.ch

La Taverne, Grächen
Tél. 027 956 15 40
www.graechen.ch

Hôtel-Restaurant de Moiry, Grimentz
Tél. 027 475 11 44
www.hotel-grimentz.ch

Restaurant Altels, Loèche-les-Bains
Tél. 027 470 11 88
www.rest-altels.ch

Sternen, Loèche-les-Bains
Tél. 027 470 11 20
www.sternen-leukerbad.ch

La Fromathèque, Martigny
Tél. 027 565 86 86
www.lafromatheque.ch

Auberge de l'Armailli, Mex
Tél. 027 767 19 79
www.armailli.ch

Chalet Chanso, Morgins
Tél. 024 477 12 39
www.morgins.ch

Le Di.Vins, Morgins
Tél. 024 477 33 03
www.morgins.ch

Le Raccard, Nendaz
Tél. 027 288 15 43
www.restaurant-leraccard.ch

Chüestall, Riederalp
Tél. 027 927 15 91
www.chuestall-blausee.ch

La Marmotte, Verbier
Tél. 027 771 68 34
www.lamarmotte-verbier.com

Le Sonalon, Verbier
Tél. 027 565 35 30
www.lesonalon.ch

Les Caboulis, Veysonnaz
Tél. 078 648 85 97
www.caboulis.ch

Chez Vrony, Zermatt
Tél. 027 967 25 52
www.chezvrony.ch

Ferdinand, Zermatt
Tél. 027 968 12 12
www.ferdinand.ch

Theodors Stuba, Verbier
Tél. 027 530 20 20
www.walliserhof-zermatt.ch


VAUD

Caveau de L'Auberge du Raisin, Cully
Tél. 021 799 21 31
www.aubergeduraisin.ch

Le Museum, Montreux
Tél. 021 963 16 62
www.restaurantlemuseum.ch

La Boîte à musique, Les Rasses
Tél. 024 454 19 61
www.grandhotelrasses.ch


FRIBOURG

Le Tsalè, Les Paccots
Tél. 021 948 07 00
www.tsale.ch


JURA TROIS-LACS

La Croix Fédérale, Muriaux
Tél. 032 535 42 53
www.juragourmand.ch
 

Attention, certains des établissements ci-dessus servent la raclette de manière ponctuelle lors de soirées dédiées ou sur réservation. Nous vous conseillons donc vivement d’appeler le restaurant choisi au préalable.

 

Le ou la raclette?
Ne confondez pas, ça fait mauvais genre. Le raclette désigne l'authentique fromage au lait cru de vache du Valais destiné à être fondu et raclé. La raclette fait référence à la recette éponyme. C’est simple, mais pour briller en société, c’est déterminant.

 

Intolérance au lactose: bon appétit tout le monde !
Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes: il n’y a ab-so-lu-ment pas de lactose dans les fromages affinés tels que raclette, gruyère, tête de moine, emmental, etc. En effet, durant l’affinage, le lactose est transformé en acide lactique. Après deux mois de cave, le lactose a ainsi totalement disparu. A vos raclonnettes !

Par Jakub Adamkievicz - Créé le 14 nov. 2018 - Modifié le 14 déc. 2018

Les 60 restaurants où manger les meilleures raclettes de Suisse romande

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!