Le portail romand des loisirs pour toute la famille
  • En partenariat avec
  • Logo MySwitzerland
  • Logo Swiss Milk
  • Logo Lausanne FM
DOSSIER | Animaux - Fermes | Suisse romande

Enfants et animaux

  • Itinér'ânes à L'Isle (VD).JPG
  • Autruches Aventure à Lajoux (JU).jpg
  • Domaine de Bel-Air au Landeron (NE).JPG
  • Ferme La Gavotte au Grand-Lancy (GE).jpg
  • Ferme pédagogique les Amimots à Henniez (VD).jpg
  • L'élevage de chèvres Angora Mohair du Jorat à Ropraz (VD).jpg
  • La Ferme à Cadichon à Grône (VS).jpg
  • Ranch du Rotzé à Châtel-St-Denis (FR).jpg
  • Wallaby de Bennet au Zoo de Servion (VD).JPG

Pour les 0-3 ans

Câlins et éveil des sens pour les tout-petits

Avec les tout-petits, le contact s’établit principalement par le toucher. En caressant les nombreux animaux de la ferme, les enfants – et peut-être les parents – doivent accepter de se salir les mains et s’aperçoivent que ces traces ne sont pas empoisonnées ! De la peau du cochon à la fourrure du chinchilla, ils font l’expérience de la rugosité et de la douceur extrême. Les plumes, la laine, les poils: chaque espèce a sa texture.

Vieux chevaux et jeunes bambins
Pas encore prêts pour l’équitation, les vacanciers de moins de 3 ans peuvent toutefois écarquiller grands leurs yeux face aux vieux résidents de la Fondation pour le Cheval (JU). Répartie sur trois sites, cette maison de retraite pour équidés totalise cent septante pensionnaires et organise chaque année un concours de dessins (jusqu’à 12 ans). Les artistes en herbe doivent envoyer leurs œuvres avant le 31 octobre pour prendre part à l’exposition et peut-être gagner l’un des prix décernés.

Cette belle activité incite à contempler les vieux chevaux dans les pâturages. Ayant tout leur temps à disposition, ces animaux mangent jusqu’à seize heures par jour. Ils se reposent à l’ombre d’un arbre ou jouent entre eux avec une certaine insouciance. Parfois, on perçoit leur âge avancé quand ils toussent ou boitent un peu.

Marcher sur des œufs… à l’aise !
Au parc Autruches Aventure (JU), perché sur le village de Lajoux, les jeunes visiteurs peuvent aussi saisir l’instant magique de la naissance d’un autruchon, en venant les caresser pendant la période propice du mois de juillet. Ce drôle d’oiseau, qui peut mesurer jusqu’à 2 m 50 lorsqu’il est adulte, est impressionnant pour les petits enfants. Incapable de voler mais exercée à courir très vite, l’autruche est un géant pittoresque qui attendrira toute la famille.

Pas besoin d’être grand pour apprécier les crêpes... Sur demande, celles de Joseph Noirjean sont conçues avec des œufs d’autruches. Avec un œuf, l’exploitant peut préparer quelque trois cent cinquante crêpes ! Porter dans ses bras un œuf d’une vingtaine de centimètres de haut, d’un poids de 2 kg, ou marcher sur cet énorme objet ovale pour tester sa solidité: voici des expériences qui sensibilisent aux prouesses de la nature.

L'heure de la sieste
Rien de tel qu’une balade en roulotte, attelée à un âne ou à un cheval, pour être bercé au son des sabots. Cette activité, qui plaira à toute la famille, est proposée dans de nombreuses fermes de Suisse romande.


Pour les 4-8 ans

Participer aux travaux de la ferme

Dès 3 ou 4 ans, les fermes pédagogiques laissent les enfants prendre part à la vie quotidienne auprès des bêtes. Aller chercher l’œuf encore tout chaud leur permet d’entendre chanter la poule au moment de la ponte. En découvrant et en s’occupant des boxes, ils apprennent que les équidés ont des jambes et non des pattes, ou ils sentent l’odeur acide de la nourriture qu’on donne aux vaches.

Activités paysannes
La Gavotte (GE) propose de traire les chèvres ou de nourrir les moutons et les lapins. Pour les enfants entre 5 et 12 ans, cette ferme met sur pied des camps de poneys, montés ou attelés à une charrette selon les besoins de chacun. Bien encadrés, les jeunes partent à quelques kilomètres, pour dormir à la belle étoile. Ils écoutent les animaux sauvages et examinent leurs empreintes au sol. Pendant ces vacances, enfants et poneys vont même jusqu’à partager la scène lors d’un spectacle, présenté aux parents.

Au Domaine de Bel-Air (NE), les juniors entre 4 et 12 ans peuvent nourrir, soigner et caresser les animaux – parmi les trois cents bêtes, de vingt-cinq espèces différentes, que compte le parc animalier du Landeron. Kangourous, volailles, moutons, chèvres, alpagas, tortues ou yaks s’ébattent sur ce site historique. Les propriétaires proposent plusieurs ateliers, dont ceux de fabrication de yoghourts. Les visiteurs dégustent ainsi un goûter qu’ils ont eux-mêmes préparé. Un peu plus loin, sur le domaine, le Musée du mouton permet de découvrir dix-huit races de ce bovidé.

Doux comme un agneau
Le sens du toucher éclaire sur les matières. A Ropraz (VD), le Mohair du Jorat abrite des chèvres angoras, originaires du Tibet. Un film documentaire explique le parcours de cette laine, de la bête au vêtement, et les enfants découvrent qu’une chèvre alimentée de manière équilibrée donnera une laine soyeuse. La génétique, la tonte – en mars et en septembre –, le tri de la laine sur les treillis, la mise en pelotes: le film expose aux visiteurs les étapes de production. Jusqu’à l’exploitation qui se déroule en France, car il n’existe pas de filature en Suisse. Patricia et Roger Rod assurent que les images de naissances de chevreaux remportent un large succès auprès de tous. Et les ateliers de tricot (avec la laine mohair vendue sur le site de Ropraz) peuvent amener à partager un beau moment de complicité avec une grand-maman par exemple...


Pour les 7-77 ans

L’incroyable aventure de la naissance

Être au contact d’animaux tout juste nés fascine tous les âges. Au Zoo de Servion (VD), on peut par exemple contempler à distance les étapes de croissance d’un bébé kangourou. Le marsupial vient au monde sous la forme d’un embryon de quatre semaines et mesure à cet instant la même taille qu’une pièce de cinq francs. Ce bébé se glisse ensuite dans la poche de sa maman. Il reste soudé à une mamelle qu’il tète jusqu’à pointer le bout de son nez en dehors de la poche, aux environs de 2 mois. Vers 5 à 6 mois, quand il n’a plus peur, le jeune kangourou s’aventure en dehors de la protection maternelle.


Pour les 9-12 ans

Le temps des aventuriers

Ambiance Far-West
Au Ranch du Rotzé (FR), pas question de jouer les pieds tendres. Grâce à des Camps Western, les Lucky Luke en herbe de 8 à 14 ans vivent une véritable aventure, en pension complète. C’est l’occasion pour eux de découvrir qu’un cheval n’est pas qu’un moyen de transport. Si les balades, les baignades à la rivière et la voltige occupent la majorité de leur temps, les enfants participent aussi aux soins des bêtes: brosser, nourrir, soigner, nettoyer les boxes. En dehors des camps, il reste la possibilité d’organiser son anniversaire dans cette ambiance cow-boy.

Jouer aux explorateurs
Entre 10 et 12 ans, c’est le moment de jouer les explorateurs. L’association Itinér'ânes, basée à L’Isle (VD), propose une chasse au trésor, avec nuit en bivouac. Les enfants apprennent à faire du feu sans danger, observent les traces d’animaux ou se repèrent avec une carte topographique. La formule intitulée "Farandole à dos d’âne et goûts du terroir" (dès 7 ans) permet de cheminer d’une ferme bio à l’autre, à la découverte des saveurs du haut vallon de Nozon. Ceux à qui l’on inflige le bonnet d’âne à l’école se réconcilieront avec cet animal affectueux. Cette journée de promenade en plein cœur du Parc naturel régional Jura vaudois rassemblera toute la famille. Concrètement, Itinér'ânes loue un ou plusieurs ânes qui transportent les sacs à dos et les affaires de trois ou quatre promeneurs – jusqu’à 40 kg. Les plus jeunes montent à dos d’âne et les grands tiennent la longe de ce compagnon de route. Quant aux parents, ils profitent de la nature les mains et les épaules libres.

Ecole buissonnière…
Découvrir la faune et la flore du monde alpin: voilà les vacances au grand air que propose La Ferme à Cadichon (VS). En compagnie des ânes, les enfants dès 10 ans partent pour une excursion pas comme les autres ! Spécialisée en asinothérapie – une approche qui favorise le bien-être grâce au ressenti et au toucher –, Paulette Deladoey raconte: "Cet animal ne fuit pas, il est curieux. Par un contact affectueux, les enfants développent une certaine confiance dans le relationnel."

Un goût d’Amérique du Sud
Chez Lama-trekking (NE), c’est le lama qui sert de porte-bagages pendant la randonnée, mais ce dernier ne porte personne. Le groupe d’au moins six marcheurs est accompagné par un guide. Les enfants âgés d’une dizaine d’années sont fiers de tenir la longe d’une des douze bêtes de l’exploitation neuchâteloise. Même si, dès 6 ans, il est possible de prendre part à une telle aventure.

De drôles d’espèces
Au cœur du Valais, le Bois de Finges (VS) est un véritable écrin de paysage à l’état pur. Ce parc naturel, entre Sierre et Gampel, se caractérise principalement par sa pinède, une des plus grandes forêts de pins des Alpes. Les visiteurs arpentent cette végétation aux abords du Rhône sauvage et de l’Illgraben. Et tout l’été, des randonnées thématiques, en compagnie de spécialistes, sont proposées.


Pour les 13 ans et plus

Des ados qui veulent voler de leurs propres ailes

Se retrouver, apprendre
Bien souvent, les ados ont besoin qu’on leur "lâche les baskets" et ne rechignent pas à savourer un peu de solitude, loin de leurs parents… Jean-Marc Mauron de Gruyère Pêche (FR) l’a bien compris et accueille ainsi les 9-16 ans pour des journées d’initiation à la pêche: un loisir calme qui demande de la concentration et apporte une véritable sensation de liberté. "On commence par aller pêcher à la pointe du Morlon pendant 2-3 heures, puis on part en bateau visiter la petite île d’Ogoz" sur le lac de Gruyère, résume avec bonheur Jean-Marc.

Chez Sports et Loisirs (JU), les pêcheurs écument rivières ou étangs. Le respect de la nature et du monde piscicole est une donnée essentielle pour ferrer des proies. Détacher l’animal sans le blesser afin le libérer fait partie de l’apprentissage – les plus novices se laissent souvent surprendre par l’aspect lisse et gluant des écailles. En amont, ils doivent chercher l’astuce pour leurrer le poisson, tenter de l’amener à attaquer. Cette activité repose sur l’attention et la stimulation de la proie.

Se dépasser, se faire peur
Une sortie originale qui séduit les adolescents: le Husky Safari. Pour parcourir les Franches-Montagne à pas de loup, il suffit d’avancer en sifflotant aidé par la force de l’animal, confortablement attelé à notre taille. La guide de Jura Escapades (JU) enseigne également aux marcheurs la subtilité de la parole lorsque l’on s’adresse à ces forts et beaux canidés. Venez murmurer à l’oreille des chiens !


Idée week-end

Agrotourisme en famille dans le canton du Jura

Marché-Concours national de chevaux, Saignelégier
Le rendez-vous annuel original et folklorique se déroule tous les étés au mois d'août.

Autruches Aventure, Lajoux
Le parc Autruches Aventures accueille les visiteurs pour une nuit sur la paille avec petit déjeuner.

Hôtel de la Gare, Saignelégier
Pour un souper reconstituant et une nuit peut-être plus réparatrice qu’à même la paille, le charmant Hôtel fera l’affaire.

Jura Escapades, Le Noirmont
Le dimanche, c’est l’opportunité de tester le huskysafari.

Découvrez également notre idée week-end spécial animaux insolites dans le Jura

Par Rédaction - Créé le 24 avr. 2012 - Modifié le 4 mai 2017

Enfants et animaux

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!