Imposants ouvrages architecturaux, témoins de notre histoire, détenteurs de trésors culturels uniques, lieux de promenade au cœur de la nature... Les forteresses réunies sous l'emblème "Les Châteaux Suisses" comptent parmi les édifices les plus remarquables de notre pays. Un patrimoine exceptionnel, à découvrir à la faveur de la Route des Châteaux, qui relie vingt-cinq châteaux et forteresses répartis dans neuf cantons romands et alémaniques.
 

Château de Chillon (VD)

L'un des plus beaux châteaux de Suisse - il est d'ailleurs depuis de nombreuses années le monument historique le plus visité du pays -, le Château de Chillon trône sur son îlot au pied du lac Léman, à quelques encablures de Montreux. Outre son exposition permanente composée de peintures, de mobilier, d'armes et des restes d'une prison célèbre, une pléthore d'événements animent l'endroit tout au long de l'année. Marchés médiévaux, jeux de rôle, fêtes nationales et internationales ancrent encore régulièrement l'établissement dans l'histoire du XXIe siècle.
 

Château de Prangins (VD)

Plus qu'une simple fortresse, le Château de Prangins se comprend mieux comme un château-musée, puisqu'il héberge le Musée National Suisse qui propose régulièrement des expositions temporaires sur de nombreux sujets. A la périphérie de l'établissement, la Promenade des Lumières vous permet de côtoyer les silhouettes de personnages célèbres tels que Voltaire ou Mozart, qui prodiguent des renseignements sur l'endroit. Quant au parc à la française, plus grand jardin potager à l'ancienne de Suisse romande, il recèle de variétés anciennes de fruits et de légumes.
 

Château de Gruyères (FR)

Erigé au XIIIe siècle sur une colline au-dessus de la vallée de la Sarine dans les Préalpes fribourgeoises, le Château de Gruyères protège entre ses imposants murs la cité médiévale du même nom. Dans les murs du château, une exposition permanente et un spectacle multimédia font découvrir le patrimoine historique de la région de La Gruyère, tandis que les expositions temporaires donnent régulièrement à voir des oeuvres d'artistes modernes venus d'un peu partout dans le monde.
 

Château de Morges (VD)

Construit comme le fut autrefois le Château de Gruyères sur le modèle du carré savoyard, le Château de Morges abrite quatre musées. Le Musée militaire vaudois donne à voir une collection d'armes, d'armures et d'uniformes en plus de conter 350 ans d'histoire militaire vaudoise. Dans un domaine similaire, le Musée de l'artillerie rassemble plus de quarante "bouches à feu", des pièces d'artillerie miniature ainsi que des obus et des gravures historiques. Le Musée de la gendarmerie vaudoise propose une rétrospective du corps établi en 1803 à l'occasion de l'entrée du canton dans la confédération, tandis que le Musée suisse de la figurine historique héberge une imposante collection de dix mille figurines qui rejouent des scènes historiques célèbres.


Château de Grandson (VD)

L’atmosphère envoûtante du Château de Grandson mérite largement qu’on s’y attarde. Ses murs abritent une grande collection d’armes, d’armures et d’arbalètes, un impressionnant chemin de ronde et, pour les frissons, une salle de torture et des oubliettes. A ne pas manquer : la fameuse fête médiévale qui a lieu chaque été à la mi-août dans toute l’enceinte du château. A découvrir ou redécouvrir en famille ou entre amis !


Château d'Yverdon (VD)

Construit au XIIIe siècle par Pierre de Savoie, le château d'Yverdon-les-Bains trône en plein centre-ville. Celui qui faisait naguère office de fortification défensive, puis de résidence seigneuriale, avant d'héberger les écoles publiques, sert aujourd'hui d'écrin au Musée d'Yverdon-les-Bains, au Musée suisse de la mode et au Centre Pestalozzi. Détail croustillant pour les férus d'histoire: il s'agit du premier exemple régional de type "carré savoyard", qui désigne les châteaux basés sur un plan géométrique simple (ici un carré).


Château de Romont (FR)

Commandité par Pierre de Savoie vers 1240, l'édifice a toujours fière allure aujourd'hui, juché sur sa colline. Jadis importante base militaire savoyarde du Plateau, l'édifice a été plusieurs fois remanié. Une bonne partie du mur d'enceinte datant du XIIIe siècle ainsi que l'imposant donjon rond dit Tour à Boyer sont encore conservés. Depuis 1981, le château abrite le Vitromusée, soit le musée suisse du vitrail.


Dix-huit châteaux dans le reste de la Suisse

En plus de ces sept châteaux romands, dix-huit édifices composent la partie alémanique de l'association "Les Châteaux Suisses". A commencer par la trilogie argovienne: le Château de Lenzbourg, ses chevaliers et ses dragons, le Château de Wildegg, ses superbes intérieurs baroques et son jardin aux espèces protégées, ainsi que le Château de Hallwyl, l'un des plus beaux châteaux à douves de Suisse. Mention spéciale également pour le Château de Thoune, majestueux édifice médiéval qui surplombe la ville, visible loin à la ronde. Du côté de la Suisse italienne, ce sont les trois châteaux de Bellinzone qui apportent leur pierre à l'édifice. Avec la muraille et les remparts de la ville, ils constituent l’un des vestiges les plus saisissants de l’architecture de défense médiévale dans l’arc alpin. A noter enfin, parmi les derniers venus, le château de Burgdorf et celui de Stockalper à Brig-Glis.

Par Julien Godinat - 1 oct. 2020

Notes et avis