Salles d'escalade

Ajouter aux favoris

En couple, en famille ou entre copains, l'esca­lade en salle est un sport à la fois individuel et par équipe: chaque grimpeur escalade le mur en solitaire, mais il est assuré par un parte­naire, garant de sa sécurité lors de la descente et en cas de chute. Car si la hauteur du mur peut impressionner (jusqu'à 15 m), le matériel et l'équi­pement permettent de pratiquer ce sport sans au­cune prise de risque. A condition d'en respecter les règles. "Etre attentif au grimpeur, rester près de la voie, savoir manipuler le descendeur: l'escalade est un sport qui comporte une partie technique non négligeable", explique Daniel Rebetez, direc­teur de grimper.ch. Comment se familiariser avec ces manipulations? L'offre de cours est large au sein des différentes salles et permet de s'initier au sport sans se faire peur. Découvrir les mouvements corrects, apprendre à assurer, mais aussi à chuter, sont des prérequis importants pour grim­per avec plaisir. Accessible à tous, l'escalade est un sport doux, où les mouvements sont contrôlés. Un parent qui sait assurer peut faire grimper un enfant dès l'âge de 2 ans ! Alors laissez-vous tenter par ce sport pas comme les autres, entre danse et athlétisme, et qui vous permettra, si le coeur vous en dit, de découvrir l'escalade en falaise… à la belle saison.


Les salles au sommet

Rocspot
Echandens (VD)

La petite dernière sur le marché des salles de grimpe est… gigantesque ! Salle intérieure, mur extérieur, cafétéria avec terrasse, blocs, vestiaires dernier cri: en quelques mots, le paradis du grimpeur. Equipée de voies ouvertes par le champion international Cédric Lachat, Rocspot est inaugurée en décembre 2014, avec la participation de la grimpeuse de choc Nina Caprez.
En chiffres 13 m, 2500 m2, 400 voies (bloc inclus), 25 cordes en place, 5 assureurs automatiques

Gecko Escalade Sottens (VD)
Dans la périphérie lausannoise, Sottens accueille l'une des salles favorites des grimpeurs romands, lesquels n'hésitent pas à faire le déplacement. De nouvelles voies y sont ouvertes chaque semaine, assurant ainsi un entraînement diversifié. Une salle de bloc fait également partie de l'offre. La touche plaisir? Une carte chaude ou froide, proposant des produits locaux pour se restaurer après la séance !
En chiffres 13 m, 1000 m2, 1 bloc, 2 assureurs automatiques

Vertic-Halle Saxon (VS)
Avec un espace exclusivement réservé aux enfants, Vertic-Halle permet aux adultes de grimper en toute tranquillité et en sécurité. Initiations à l'escalade, animations pour les anniversaires, espace extérieur avec bloc, château gonflable, balançoires, slacklines, grill… Ce centre d'escalade est un véritable lieu de vie pour toute la famille !
En chiffres 15 m, 1600 m2, 120 voies, 1 bloc de 180 m2 en 2 parties (3 m et 4,5 m)

Salle d'escalade de la Moubra Crans-Montana (VS)
Erigée dans le centre de tennis éponyme, cette infrastructure s'adresse à un large public. On y recense une centaine de voies, dont certaines culminent jusqu'à 13,50 m du sol: de quoi laisser les adeptes d'escalade... sans voix. Enfants et novices y trouvent un terrain d'apprentissage sur mesure. A noter que les spécialistes du Bureau des guides de Montana se tiennent à disposition pour vous accompagner dans vos premières prises.
En chiffres 13,50 m, 600 m2, 100 voies (bloc inclus), des cotations de 4c à 8a

Kasablok Saignelégier (JU)
Ici, le bloc est à l'honneur ! Kasablok, c'est une petite salle conviviale, où l'"esprit grimpe" sait faire des adeptes, notamment grâce à un entraînement personnalisé en fonction de l'âge des participants. Quand le temps le permet, certaines séances se déroulent en extérieur. Un espace convivial, animé par un seul et même esprit: la passion du bloc.
En chiffres 190 m2, 3 secteurs avec dévers, hauteur max. de 4,20 m, 1 pan Güllich

Bloczone Givisiez (FR)
A quelques minutes de la gare de Fribourg, Bloczone est le plus grand centre d'escalade du canton. On y croise des champions venus s'entraîner en salle quand le massif des Gastlosen – l'un des plus beaux "spots" au monde, situé à la frontière entre Berne et Fribourg – n'est pas accessible pour des questions de météo.
En chiffres 11 m, 1500 m2, 300 voies (bloc inclus), 20 cordes en place, 3 assureurs automatiques

Asenaline Neuchâtel (NE)
A Neuchâtel, l'Association fonctionne sur le mode participatif ! Selon un principe d'autogestion, chaque grimpeur est autonome et la gestion de la salle se fait bénévolement. Une salle qui s'adresse avant tout aux passionnés, ainsi qu'aux débutants qui ont envie de progresser et de s'entraîner à petit prix, dans un cadre simple et motivant.
En chiffres 11 m, 600 m2, 1 bloc de 5m, des cotations de 4c à 6b


Plus d'adresses

Laniac Bulle (FR)

Palladium Champéry (VS)

Antécimes Collonge-Bellerive (GE)

DBloc Bulle (FR)

Porte de Morat Fribourg (FR)

Sport-Escalade St-Légier (VD)

Mur d'Escalade Chavornay (VD)


Petit lexique du grimpeur

Harnaché dans un baudrier, assuré par son partenaire grâce au descendeur, le grimpeur saisit les prises, passe la corde dans les dégaines et descend en rappel une fois arrivé au sommet de la voie... Kesako? Découvrez notre petit lexique de l'escalade pour mieux comprendre cet univers !
Baudrier Fixé sur les hanches et les cuisses, le baudrier permet d'harnacher le grimpeur et d'être retenu en tout temps.
Descendeur Le descendeur permet de faire descendre le grimpeur au sol en douceur, le mécanisme ralentissant la descente et bloquant la corde en cas de chute.
Dégaine Crochet en métal qui s'ouvre sur le côté, dans lequel le grimpeur passe la corde lorsqu'il grimpe en tête.
Voie Le mur est équipé de plusieurs tracés formés par les prises, que le grimpeur suit lors de la séance.
Bloc Surface volumineuse mais basse, permettant de grimper sans s'assurer et de développer sa technique de grimpe.
Magnésie Poudre blanche que le grimpeur applique sur ses doigts pour éviter le glissement dû à la transpiration.
Pan Güllich Structure permettant de travailler la musculature du grimpeur.
Assureur automatique Système permettant au grimpeur de grimper seul, l'assureur automatique ralentissant sa chute et sa descente.
Cordée Groupe de deux personnes formé par le grimpeur et l'assureur.
Rappel Technique permettant de descendre au sol en douceur une fois arrivé au sommet de la voie.
En tête Technique de grimpe où le grimpeur "clippe" lui-même la corde dans chaque dégaine, jusqu'au sommet de la voie.
En moulinette Technique de grimpe où la corde est déjà passée dans la boucle au sommet de la voie; le grimpeur est ainsi "suspendu" lors de la séance.


Règles d'or

Comment bien débuter l'escalade? Grimpeur passionné et moniteur Jeunesse+Sport, Freddy Pérez nous donne 10 conseils pour prendre son pied sans paniquer.
1. Faire de la séance un jeu plus qu'un entraînement.
2. Etre mis en confiance par rapport au matériel et à la hauteur.
3. Débuter avec une personne expérimentée – de préférence un moniteur.
4. Favoriser les entraînements en groupe, surtout pour les enfants.
5. Lors de la première séance, louer le matériel.
6. Investir dans un équipement de qualité si l'on multiplie les entraînements.
7. S'équiper dans un magasin spécialisé pour bénéficier des meilleurs conseils.
8. Choisir des chaussons serrés, mais qui ne provoquent pas de douleur.
9. Acquérir un baudrier adapté à sa morphologie.
10. Grimper, c'est du plaisir avant tout: oubliez la pression !


Parole d'experte: la grimpe au féminin

La jeune grimpeuse Nina Caprez est une figure de l'escalade. Double championne suisse, elle remporte cinq épreuves de la coupe du monde entre 2006 et 2009. Aujourd'hui lassée de la compétition, elle axe désormais sa carrière sur des ascensions spectaculaires en falaise – Silbergeier, Orbayu, etc. Nina Caprez a quitté la Suisse pour s'établir à Grenoble, où elle rénove un ancien appartement. Elle a répondu à nos questions entre deux voyages… et la pose d'une nouvelle baignoire !

Quels sont les conseils les plus précieux que l'on vous a donnés lorsque vous avez débuté?
Oser malgré la peur, et être consciente de cette belle nature dans laquelle on peut pratiquer ce sport, une fois qu'on a quitté la salle.

Peut-on passer rapidement de la grimpe en salle à la grimpe en extérieur?
Il est très important qu'un grimpeur expérimenté vous emmène les premières fois. La falaise est malgré tout un autre terrain de jeu. Les règles dans une école d'escalade sont simples, mais il est bien utile de les connaître. La grimpe dans la nature est un sport avant tout. Les couleurs des prises ne sautent pas aux yeux comme en salle, il peut y avoir du rocher moins solide par endroit, l'environnement est souvent sauvage. Il faut être très vigilant et conscient de ce qui se passe autour de soi.

Quelle est la meilleure forme d'entraînement pour une jeune grimpeur qui veut progresser?
Quand on est jeune, la meilleure manière de progresser est d'aller grimper le plus souvent possible avec des amis. La grimpe, c'est d'une part un sport, et d'autre part un moteur pour le corps humain qui est basé sur la motivation et les sensations. J'ai vu tellement de jeunes grimpeurs très forts qui ont été bien entraînés, mais qui ont disparu au fil des années. C'est clair qu'on progresse plus rapidement avec un entraîneur, par contre on apprend peut-être moins le côté "jeu" de ce sport, et c'est un aspect important. Aller grimper entre amis représente le "lifestyle" de la grimpe et c'est ça qui nous fait pratiquer ce sport pour toujours. C'est la convivialité, le rire, les moments partagés et le besoin naturel de vouloir progresser.

L'ADN de Nina
15 novembre 1986 naissance à Küblis
A 13 ans premier pas en escalade
A 19 ans devient membre de l'équipe nationale
2006 double championne de Suisse
2009 quitte la compétition
2011 1ère ascension féminine de Silbergeier
8c+ son meilleur niveau de grimpe


Le saviez-vous?

Un sport, trois disciplines
L'escalade sportive se décline en trois disciplines bien distinctes:
L'escalade de difficulté Le grimpeur escalade des voies en hauteur, classées selon une échelle de difficulté allant de 3a à 8c: on est dans l'endurance.
Le bloc Sans être assuré, le grimpeur escalade un rocher synthétique placé sur un tapis épais. Les prises sont placées de manière plus disparate que sur une voie; on est dans l'explosivité et le risque de se blesser (articulations, muscles, etc.) est plus grand.
Le "speed climbing" Le grimpeur doit escalader le plus vite possible une voie de 15 m, cotée 6c. Le dernier record établi est de 5,60 s !
 

Par Ophélie Thouanel - Créé le 30 nov. 2015 - Modifié le 30 nov. 2015

ancre formulaire review

Salles d'escalade

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!