Consulter la carte sur Maps

Au parking des Pargots, aux Brenets, prenez la route qui descend jusqu’au lac, passez devant l’hôtel-restaurant Les Rives du Doubs puis longez la rive vers l’est: vous arrivez bientôt sur un sentier forestier pour cheminer au fil du lac des Brenets, star aquatique depuis 15 000 ans, composé de trois bassins et surplombé de vertigineuses falaises boisées. Tantôt torrent tumultueux, tantôt rivière apaisée, le Doubs – refuge de l’apron, poisson menacé – s’y fraie un chemin, et quelques panneaux vous renseignent sur le passé industriel de forges et de moulins. Après une petite heure depuis le port des Brenets, offrez-vous un court détour en franchissant la passerelle au-dessus de l’eau pour aller observer, depuis la France, la chute du Saut du Doubs – picturale et fracassante cascade de 27 m de haut – bien en face et un peu en surplomb. Du côté suisse, vous pouvez également l’admirer depuis une balustrade métallique.

Après cette halte rafraîchissante, une côte d’environ 50 m en forêt vous fait rejoindre le chemin de l’Entre-Roches qui longe le lac de Moron en direction du Châtelot: dans cette portion moins touristique et plus sauvage, vous progressez à flanc de forêt entre la roche et l’eau pour arriver, enfin, au lac artificiel: 20 millions de m3 d’eau qui alimentent la centrale du Torret en aval, retenus par l’impressionnant barrage du Châtelot (74 m de haut !) qui marque pour vous le moment de faire demi-tour. Les moins endurants rejoindront l’arrêt de bus "Les Planchettes, village" au-dessus en une petite heure.

De Pâques à fin octobre, complétez votre randonnée par un point de vue depuis les flots grâce aux petites croisières féeriques (et touristiques !) en bateau-mouche dans les gorges du Doubs, depuis le village des Brenets.

Cet itinéraire est tiré du Guide des randos au fil de l'eau: commandez le guide complet (50 balades en Suisse romande) sur le site www.randos-eau.ch

Notes et avis