Les meilleures places à z'animaux

Echappées bêtes

Pour les petits citadins, les zoos sont les lieux privilégiés d’un premier contact avec la nature. Construits en périphérie des villes, ils sont souvent facilement accessibles à pied ou en transports en commun. Les bambins y découvrent en chair et en os les lions, ours et loups qui peuplent leurs histoires du soir. Certains de ces parcs sont gratuits et s’imposent naturellement comme un but de balade dominicale.

A La Chaux-de-Fonds, le zoo du Bois du petit Château héberge des espèces indigènes comme des lynx, des bouquetins ou encore des cerfs. L’occasion de se familiariser avec la faune régionale sans débourser un sou ! Les animaux sauvages typiques de nos contrées sont aussi à l’honneur au parc zoologique de Bienne, qui étend sur 9 ha de forêt ses enclos spacieux librement accessibles à toute heure. Véritable sortie au vert et au frais pour les Genevois, une balade au Bois de la Bâtie offre une bouffée d’oxygène bienvenue à un jet de pierre du centre. Au printemps, les familles se pressent pour observer les nouveau-nés, avec une mention spéciale pour les minibiquettes attendrissantes. Les bébés animaux ont la cote auprès des petits d’homme !

Cher au coeur des Bernois, l’ours occupe une place de choix au sein de la ville. Trois plantigrades batifolent sous les yeux du public dans un parc rénové et confortable au bord de l’Aar. Après avoir fourgué la poussette dans le funiculaire construit en 2015 pour rejoindre la rive, toute la famille assiste aux bains de papa ours. Un spectacle qui réjouit assurément junior, aux premières loges derrière de grandes vitres ! En poussant plus loin le long de la rivière, on accède aux enclos gratuits du parc du Dählhölzli, une excursion dans l’univers des bouquetins, des castors ou encore des loutres.


La campagne, de pied ferme

Dans notre société déconnectée de la nature, il est paradoxal de constater combien les petits en savent davantage sur les animaux sauvages que sur leurs congénères de la ferme. Ce qui revient, disons-le, à mettre la charrue avant les boeufs. Pour ne pas avoir à coiffer notre progéniture d’un bonnet d’âne, une seule solution : prendre la clé des champs. Destination privilégiée de ce retour aux sources, le Signal de Bougy, sur les hauteurs d’Aubonne, draine les familles loin à la ronde. Ce parc unique en son genre allie une charmante fermette à une immense place de jeux, entre autres attractions d’intérieur et d’extérieur. Les poussettes stationnent le long des enclos tandis que junior, agrippé au grillage, essaie de faire copain comme cochon avec les chèvres, ânes, porcs et autres animaux de basse-cour. Plus modeste, le lac de Sauvabelin a le mérite d’être facilement accessible depuis Lausanne. Une promenade autour du petit lac artificiel rénové, ponctuée d’une visite à ses résidents à poils et à plumes, s’impose pour les parents de tout-petits souhaitant prendre congé de la ville. Les clapiers des lapins, juste à hauteur de bout de chou – pratique pour y glisser quelques brins d’herbe ou pelures de carottes –, font mouche à tous les coups.

Cependant, rien ne vaut l’expérience d’une véritable ferme en activité pour offrir à junior un bon bain de rusticité. Les fermes privées converties à l’agrotourisme sont légion dans les cantons romands et accueillent toute l’année des visiteurs désireux de voir les animaux, les nourrir, leur prodiguer soins et caresses, faire un tour à poney ou encore célébrer un anniversaire champêtre. Là, les pieds dans la gadoue, au milieu des odeurs de fumier et des cris d’animaux, les sens des marmots s’affolent ! Un éveil sensoriel qui passe avant tout par le toucher : le poil rêche de la chèvre s’avère bien différent de la fourrure soyeuse du lapin ou du plumage de la poule. Au coeur des Préalpes fribourgeoises, pitchoun est comme un coq en pâte à la Cabane du Petit Oiseau. Chèvres naines, cochons, lapins, oiseaux, ânes et alpagas se laissent volontiers approcher, voire câliner. Un moment de tendresse à agrémenter d’un sympathique tour en petit train ! L’appât du grain rend les animaux plus dociles : pas bête l’idée du petit sachet de nourriture à distribuer aux stars à quatre pattes de l’Arche des Crétillons ! A l’issue d’une balade facile depuis Chalais, les familles seront bien aises dans cette ferme agrotouristique flanquée d’une terrasse avec une vue magnifique sur la plaine du Rhône. Une joyeuse basse-cour accueille les marmots à La Gavotte, en bordure de Genève, où ils se disputent le plaisir de nourrir cochons et lapins sous l’oeil bienveillant du propriétaire des lieux.


Vachement instructif

La portée pédagogique d’une visite à la ferme n’est pas négligeable : nos petits citadins remontent à la source des denrées alimentaires qu’ils ont l’habitude de voir transformées sur les rayonnages du supermarché. En allant chercher les oeufs au poulailler, en voyant traire la vache ou encore en participant à un atelier de fabrication de beurre ou de fromage, c’est le fonctionnement de la chaîne alimentaire qui entre dans les têtes (blondes). En cela, les fermes d’alpage – associant des animaux à une fromagerie traditionnelle et à la dégustation de produits locaux – sont de véritables écoles de la vie. La Ferme à Gaby à Champoussin et son chalet typique de la vallée d’Illiez offre un condensé du monde agricole traditionnel avec sa grange, son musée d’alpage fourmillant d’ustensiles anciens, son étable et bien sûr sa fromagerie. De la traite des chèvres qui paissent librement dans les prés à la démonstration quotidienne de fabrication du fromage, la boucle est bouclée ! Même rendez-vous avec l’authenticité à l’Alpage du col de la Croix, à mi-chemin entre Villars et les Diablerets, où l’on produit l’Etivaz selon une technique ancestrale. A la fromagerie d’alpage de Moléson, les familles peuvent combiner une visite aux pensionnaires du minizoo et une initiation aux secrets de fabrication du fromage au feu de bois.


Doudous et dadas

Parmi les animaux de ferme, les chevaux occupent une place un peu à part. Leur sociabilité en fait des créatures particulièrement accessibles et attachantes, même pour un tout-petit. Un paradoxe étant donné le volume imposant de ces quadrupèdes ! Avoir le bon comportement en leur présence est primordial: pas de geste brusque, pas de cri. Le petit apprend ainsi le respect de l’animal. Outre les fermes précitées qui comptent souvent quelques poneys parmi leurs ouailles, il existe en Suisse romande divers lieux dédiés à cet animal, comme la Fondation pour le Cheval ou le Haras national d’Avenches. Au Roselet, on observe les occupations quotidiennes d’une soixantaine de vieux chevaux, poneys et ânes. Dans les écuries récemment rénovées, ces grosses têtes placides et curieuses penchées par-dessus les boxes font sensation auprès des visiteurs en herbe ! L’élevage comprend des poulains, et le spectacle conjoint d’existences qui commencent et de celles qui se terminent sensibilise le jeune enfant au cycle de la vie.


Nos adresses au poil


VAUD
 

Signal de Bougy, Bougy-Villars
Animaux Chèvres, ânes, cochons, lapins, canards, poules, dindons, daims
Tél. 058 568 31 50

Lac de Sauvabelin, Lausanne
Animaux Vaches, porcs, moutons, chèvres, lapins, oiseaux
Bois de Sauvabelin
Tél. 021 315 42 74

Marmottes Paradis, Les Rochers-de-Naye
Animaux Marmottes
Tél. 021 989 81 90

Haras national suisse d’Avenches
Animaux Chevaux
Les Longs-Prés
Tél. 058 482 61 11
harasnational.ch

Alpage du Col de la Croix, Villars-sur-Ollon
Animaux Vaches, porcs, lapins, moutons, poules
Col de la Croix
Tél. 024 498 11 78
villars-diablerets.ch


VALAIS


Arche des Crétillons, Chalais
Animaux Vaches, chèvres, moutons, ânes, cochons, lapins, basse-cour, poneys, tortues, chien
Chemin des Crétillons
Tél. 027 458 30 08

La Ferme à Gaby, Champoussin
Animaux Chèvres, chevaux, poneys, mulets
Route de Champoussin
Tél. 024 477 30 88

Minizoo de Jorasse, Ovronnaz
Animaux Oies, poules, lapins, chèvres, moutons, poneys, ânes
Par le télésiège Ovronnaz-Jorasse
Tél. 027 306 35 53


FRIBOURG


Cabane du Petit Oiseau, Châtel-Saint-Denis
Animaux Vaches, chèvres naines, cochons, lapins, oiseaux, ânes, alpagas
Rathvel
Tél. 021 948 77 01

Minizoo de la Fromagerie d’alpage de Moléson, Moléson-sur-Gruyères
Animaux Poules, moutons, cochons, vaches, lapins, ânes, chèvres
Place de l’Aigle 12
Tél. 026 921 10 44
moleson.ch


BERNE


Parc zoologique de Bienne
Animaux Lynx, bouquetins, cerfs, renards, sangliers, marmottes, ratons laveurs, chamois, mouflons, cerfs, chèvres naines
Rue de l’Octroi 103
Tél. 032 342 59 17

Parc aux ours, Berne
Animaux Ours
Grosser Muristalden 6
Tél. 031 357 15 15

Parc zoologique Dählhölzli, Berne
Animaux (accès gratuit) Loutres, bisons, flamants roses, bouquetins, castors, sangliers, chèvres, ânes, poneys, moutons, cochons nains
Tierparkweg 1
Tél. 031 357 15 15


JURA /JURA BERNOIS


Fondation pour le cheval, Les Breuleux
Animaux Chevaux, ânes
Le Roselet
Tél. 032 959 18 91

Bison Ranch, Les Prés-d'Orvin
Animaux Bisons, sangliers, chevaux
Colisses 101
Tél. 032 322 00 24


GENÈVE


Parc aux animaux du Bois de la Bâtie, Genève
Animaux Bouquetins, marmottes, cochons, canards, chèvres, moutons, faisans, tortues, poules, lapins, paons
Chemin de la Bâtie
Tél. 022 418 50 00

La Gavotte, Grand-Lancy
Animaux Lamas et alpagas, moutons, chèvres, ânes, poneys, cochons, basse-cour
Chemin des Verjus 138
Tél. 079 216 90 70


NEUCHÂTEL


Zoo du Bois du Petit-Château, La Chaux-de-Fonds
Animaux Bouquetins, cerfs, loutres, lynx, ours, ratons laveurs, rennes, sangliers, alpagas, ânes, chèvres, lapins, moutons, oiseaux, serpents, tortues, crocodiles, poissons, amphibiens
Rue Alexis-Marie-Piaget 82
Tél. 032 967 60 71


Idée week-end à quatre pattes


Samedi

Pour démarrer en beauté votre immersion champêtre, faites une halte à l’Alpage de La Louère à Mase. Dans le cadre verdoyant des pâturages du val d’Hérens, cette ferme agrotouristique est une mine d’enseignements pour les bambins, qui s’initieront à la fabrication du fromage, de la traite des vaches à la cave. Sans parler de la buvette, où la dégustation d’une raclette « maison » s’impose.

Alpage de La Louère
Tél. 079 430 17 86
alpagedemase.ch


Soirée et nuit

Direction le plateau d’Ossona, à 8 km de là. Privilège de jeunes parents, une vignette de stationnement « visiteur » vous permet de vous garer directement sur le site des gîtes agrotouristiques. Savourez le calme de ce lieu serti d’une nature sublime. Posez le barda de bébé dans l’un des sept « mayens d’Ossona » aménagés dans deux bâtisses du XVIIIe et du XIXe siècle alliant aspect d’autrefois et confort d’aujourd’hui. Souper de bonne heure à l’auberge attenante, l’occasion de découvrir les saveurs authentiques des produits de l’exploitation ou des fermes de la région. Retour au gîte pour coucher le mouflet dans le lit d’appoint mis à disposition.

Gîtes agrotouristiques d’Ossona
Tél. 027 281 28 73
ossona.ch


Dimanche

Après votre petit déjeuner du terroir dégusté en famille sur la terrasse du gîte, découvrez le domaine et ses résidents : vaches, chevaux, cochons, oies, canards. Clou de la visite : un bain de foule d’un genre particulier au milieu des chèvres ! Quartier libre pour junior qui pourra se défouler sur la place de jeux. Au réveil de la sieste, prenez l’air le long du bisse d’Ossona : une courte balade au fil de l’eau qui conviendra aux petites jambes comme aux grandes.

Saint-Martin Tourisme
Tél. 027 281 24 74
valdherens.ch

 

Par Flora - Créé le 3 juin 2019 - Modifié le 3 juin 2019

ancre formulaire review

Les meilleures places à z'animaux

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!