Le portail romand des loisirs pour toute la famille
  • En partenariat avec
  • Logo MySwitzerland
  • Logo Swiss Milk
  • Logo Lausanne FM
DOSSIER | Sports d'hiver - Chiens de traîneau | Suisse romande

Chiens de traîneau

  • Jura Escapades 2.JPG
  • -Tendres-Pattes.jpg
  • 5-©-Tendres-Pattes.jpg
  • Achille-et-Moon-NorDream.jpg
  • Adrenatur - Avec ses circuits sécurisés, Adrenatur permet aux enfants dès 3 ans de goûter aux joies de la glisse..JPG
  • Adrenatur.JPG
  • Jura-Escapades-3.jpg
  • Jura-Escapades.jpg
  • Sans-titre-1.jpg
  • Sans-titre-Petit lexique du mushing.jpg
  • Tendres Pattes - Pour la musheuse Angélique Oberson, la meilleure des éducations passe par la parole, la patience et l’amour.jpg

Poils au vent, queues retroussées en croissants de lune, babines tressautant dans des esquisses de sourires béats, la meute fend le paysage congelé. Derrière cette locomotive de chair et d’os, les aventuriers du jour se cramponnent au traîneau, transis par le froid, rudoyés par l’âpreté de la neige damée, secoués par les éclats de voix d’un musher. Inconfortable, voire périlleuse, une randonnée en chiens de traîneau n’en demeure pas moins une expérience complète, intense, en symbiose avec la nature. Un condensé d’émotions qui vous catapulte quelque part dans l’œuvre de Jack London, entre "L’Appel de la forêt" et "Croc-Blanc".

De la balade familiale à la haute montagne
"Si l’on aime se sentir vibrer dans des endroits sauvages et ne faire plus qu’un avec les chiens, alors il faut essayer !" s’enflamme Olivia Milan, meneuse de chiens et directrice de NorDream à proximité de Verbier. La jeune femme a attrapé le virus à l’aube de sa vie alors qu’elle faisait ses premiers pas agrippée au pelage du chien de la famille. Un voyage au Canada en 2000 lui communiquera sa passion pour les Inuits – peuple autochtone des régions arctiques – et surtout pour leurs chiens. En 2005, Olivia acquiert sa première chienne nordique. Puis, de fil en aiguille, se compose un véritable attelage. Elle fait ses gammes de pilote de traîneau en ravitaillant la cabane de montagne du Chalet du Soldat à Jaun (FR) avant de décider d’en faire son métier. "J’ai suivi plusieurs stages auprès de mushers expérimentés, mais ce sont mes chiens qui m’apprennent le plus", poursuit Olivia. Elle s’échine aujourd’hui à rendre cette passion accessible au plus grand nombre. On en trouve en effet pour tous les goûts chez NorDream: d’une balade confortablement installé sur un grand traîneau pour les familles à la découverte de la conduite d’un attelage pour les plus sportifs, en passant par l’ascension d’un sommet de 4000 m avec un chien relié au baudrier pour les aventuriers aguerris. Des degrés de difficulté variés, mais toujours des paysages de montagne à couper le souffle, des émotions exaltées et un contact privilégié avec le meilleur ami de l’homme.

Primitifs, ces cabots
Les amis poilus d’Olivia sont aujourd’hui au nombre de vingt-deux, âgés de 4 mois à 9 ans. S’ils représentent quatre races différentes, tous appartiennent au groupe des "chiens nordiques de traîneau". Olivia avoue un faible pour les chiens inuits du Canada, lesquels composent la majeure partie de son attelage. "Ce sont des chiens primitifs, fougueux, capables de faire beaucoup de dénivelé sans avoir peur d’ouvrir un chemin dans la nouvelle neige. Certains me suivent sur des sommets de 4000 m. Ils reflètent les qualités que je recherche: l’endurance plutôt que la vitesse." La jeune femme compte également quelques malamutes d’Alaska – "des chiens très puissants" –, deux chiens du Groenland, dont sa chienne de tête, et deux alaskans "qui sont plutôt typés pour la course". La moitié de la meute a été recueillie à la SPA (Société protectrice des animaux) ou auprès de familles débordées par les besoins vitaux de tels compagnons.

Chienne de vie ou vie de pacha ?
Il faut dire que l’entretien de chiens nordiques est un défi de tous les instants. "A moins d’être passionné, ça n’est pas viable, témoigne Olivia. Ce sont des athlètes qu’il s’agit de suivre, soigner et nourrir avec beaucoup de précision." En hiver, il faut compter huitante heures de travail hebdomadaire, ponctuées de sorties en traîneau quotidiennes. La période de juin à août est consacrée à l’accueil des enfants dans le cadre de sorties d’écoles. Dès septembre, les entraînements reprennent: "Je prévois entre 700 et 1000 km jusqu’en décembre." Une période jalonnée par des hautes routes entre Chamonix et Zermatt, une autre activité proposée par NorDream en compagnie de chiens et d’un guide de haute montagne. Très scrupuleuse au sujet de l’éducation de sa meute, Olivia vient de terminer une formation d’éducatrice canine auprès de la Société cynologique suisse (SCS). Sans compter un job d’été sans lequel elle ne parviendrait pas à boucler l’année. Mais comme lui souffla un vieux guide de montagne alors qu’elle avait 12 ans: "Poursuis tes rêves. Qu’importe ce que pensent tes proches ou que ton porte-monnaie soit vide, tant que ton cœur est rempli d’amour." Un point c’est toutou.

Châtel-St-Denis, Les Paccots et région (FR)

"Les familles sont les bienvenues"
Sous le qualificatif de Tendres Pattes, la musheuse Angélique Oberson et sa meute écument dès les premières neiges la région, sous le regard bienveillant des Préalpes fribourgeoises et du Mont-Blanc. Au programme: des initiations à la conduite d’attelage bien sûr, mais aussi de la cani-rando à raquettes et des balades en traîneau pour personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. En qualité d’éducatrice sociale auprès d’adolescents en difficulté, Angélique s’est depuis longtemps attelée à développer une approche thérapeutique en compagnie des chiens. "J’avais à l’époque un labrador et une berger allemand, se souvient-elle. Comme le lien fonctionnait bien entre le jeune et le chien, je me suis dit qu’il fallait leur offrir davantage, des excursions, des randonnées, leur confier un attelage. Et voilà comment mon premier husky est arrivé." D’abord un mâle, puis une femelle, et la nature a suivi son cours… Avec dix-sept chiens, Tendres Pattes s’adresse aujourd’hui à un large public: "Chez nous les familles sont les bienvenues. Les enfants sont assis sur notre traîneau et nous avons des coques de sécurité." Petits et grands craqueront pour le petit cocker qui s’affaire parmi ses imposants congénères nordiques. "C’est notre coach et notre mascotte, rigole Angélique. Il se charge des relations publiques, accueille les gens et part avec nous en balade. Il aboie quand les chiens ne vont pas assez vite et monte sur le traîneau quand il est fatigué."

Les Bois / Le Noirmont (JU)

This is not America
Organisatrice d’escapades, Anouk Duflon est aussi musheuse professionnelle. A la tête de Jura Escapades, elle propose de découvrir les Franches-Montagnes en compagnie de sa meute de trente-cinq huskies, avec lesquels elle avoue des liens "aussi forts que ceux de la famille et du sang". Initiation à la conduite d’attelage, balade et conduite accompagnées avec un guide pour les enfants, balade pour couple avec un grand attelage de huit à dix chiens, sans oublier moult combinaisons possibles comme le bivouac hivernal ou les sorties au clair de lune… Les formules sont multiples et adaptables à tous les publics. Fervente défenseur d’une relation basée sur le dialogue et la valorisation, Anouk Duflon prend ses distances avec le sport de compétition érigé par les Américains: "Mon cœur balance pour l’art de l’attelage selon les valeurs et traditions nomades. Je n’ai aucune affinité pour la récupération de cet art telle que proposée en Alaska, où un animal tracteur et trotteur par nature est restreint au critère de vitesse extrême". Non, Anouk milite pour une reconnexion à un instinct primitif qui relie l’homme à l’animal à travers une expérience d’une rare émotion. Les lieux des sorties hivernales sont maintenus secrets afin d’éviter un attroupement de curieux "et ainsi garantir l’intimité des participants, l’exclusivité de leur sortie, et enfin l’illusion du Grand Nord".

Crans-Montana (VS)

"Des gens originaux, qui ont un grain"
La société Adrenatur organise depuis 2004 des activités avec des mushers indépendants. "Des gens originaux, qui ont un grain, plaisante Christian Ballestraz, directeur. Il faut nourrir une vraie passion pour vivre toute l’année avec une meute. Mais la conduite d’un attelage ne s’improvise pas, encore moins lorsqu’il s’agit d’une prestation pour une clientèle." Rejetant l’idée de produit de consommation, Adrenatur propose plus que de simples balades: "Nos activités s’inscrivent dans un objectif de sensibilisation à la nature, précise-t-il. La préparation des chiens fait partie intégrante de l’expérience. Cela permet de les côtoyer et d’appréhender leur comportement. Nos formules comprennent également l’installation d’une tente et d’un feu de bois autour duquel les convives apprécient un bon vin chaud." Pour des raisons de sécurité, et pour permettre aux accompagnants d’apprécier le spectacle, les balades "Découverte" (assis sur le traîneau) et "Initiation" (pilotage) empruntent des circuits d’environ 500 m, balisés et homologués. Une formule "Trekking" permet de s’aventurer sur une route forestière, assis ou en conduite.

Seul, en famille ou entre amis, trouvez la bonne formule

Balade en traîneau: permet aux familles et jeunes enfants de savourer le plaisir d’une promenade assis sur un traîneau conduit par un musher.

Initiation à la conduite: encadrés par un pro, les intrépides prennent les commandes d’une meute, sur des pistes damées ou dans la poudreuse.

Trek: pour les plus sportifs (dès 16 ans), un raid d’une journée ou plus dans les paysages montagneux, alternant phases "passager" et conduite. Nuitées insolites possibles.

Cani-rando: à pied, raquettes ou peaux de phoque, les randonneurs se laissent tracter par un chien muni d’un harnais et relié par une longe.

Quatre races, un ancêtre

De l’Arctique au nord de l’Europe, en passant par l’Asie, voilà plusieurs siècles que les chiens nordiques accompagnent l’homme comme bête de trait, compagnon de chasse ou gardien de troupeaux de rennes. De durs labeurs en environnements hostiles, ils ont développé des qualités légendaires. Endurants, doués d’une grande affection envers les humains, ils se caractérisent aussi par leur besoin immodéré de se dépenser. S’ils sont peu serviles et réticents aux activités abêtissantes, ils acceptent tout travail diversifié et sensé, quelle que soit sa pénibilité. De leur ancêtre le loup, ils ont conservés des comportements comme le sens de la meute et l’instinct de la chasse, mais aussi des caractéristiques physiques comme les oreilles droites et tapissées de poils à l’intérieur, le pelage épais et double ainsi qu’une queue fournie qui leur permet d’enfouir leur museau et de préchauffer l’air inspiré. La section "Chiens nordiques de traîneau" regroupe quatre races. Brossons leur portrait.

Malamute d’Alaska
Puissant, musculeux, lourd, il appartient à l’une des races de chiens de traîneau arctiques les plus anciennes. Plus adapté à l’endurance qu’à la vitesse, il se démarque par son tempérament affectueux et enjoué ainsi que sa fidélité. Son surnom : "la locomotive du Grand Nord".

Husky de Sibérie
Pur-sang des attelages, le husky de Sibérie est à la fois le plus petit et le plus élégant des chiens de traîneau. Volontaire et indépendant, il se caractérise autant par sa sociabilité avec l’homme que par son refus de l’asservissement. Il adore les enfants.

Groenlandais
Comptant parmi les races les plus anciennes de la terre, les groenlandais servaient de chiens de bât et de chasse chez les Esquimaux. Très robustes, affichant une volonté et une résistance à toute épreuve, ils sont réputés pour leur "amicalité" envers l’homme.

Samoyède
Réputé pour son faciès souriant et sa fourrure épaisse, il tire son nom des tribus nomades éponymes qui vivaient dans l’est de la Sibérie. De taille moyenne, il conjugue douceur de caractère et grande vivacité.

Idée week-end Grand Nord dans le Jura

Pour un week-end en famille ou romantique avec chiens de traîneau, bivouac hivernal et traîneau à cheval, consultez notre idée week-end Grand Nord dans le Jura.

Bon à savoir

Les prestataires proposent leurs formules sur réservation uniquement. Veillez à vous y prendre très tôt. Pour plus de qualité, chaque activité est soumise à un nombre limité de participants. Notez aussi que de nombreuses activités avec les chiens sont proposées en été.

Par Frédéric Maye - Créé le 3 déc. 2013 - Modifié le 9 janv. 2017

Chiens de traîneau

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!