Le portail romand des loisirs pour toute la famille
  • En partenariat avec
  • Logo MySwitzerland
  • Logo Swiss Milk
  • Logo Lausanne FM
DOSSIER | Nature - Agrotourisme | Suisse romande

Agrotourisme

  • Situé à Ropraz (VD), le Mohair du Jorat est un élevage de chèvres angora.jpg
  • A Lajoux (JU), Autruches Aventure permet de découvrir au animal peu commun dans le Jura.jpg
  • La Ferme à Cadichon à Grône (VS) propose des randonnées à dos d'âne.jpg
  • La Ferme des Cheseaux - élevage de rennes et nuit sur la paille au Châtelard-près-Romont (FR).jpg
  • La Ferme Pédagogique d'Hérémence (VS) permet de découvrir la vie à la ferme.JPG

Plus besoin d’être un beatnik traversant toute l’Europe, sac à dos, pour déguster le bonheur de dormir sur la paille, se mêler à la vie d’une ferme, partager quelques instants authentiques, en dehors du stress organisé. Le tourisme rural a la cote. Les idées et offres d’après midi, journée, week-end ou séjours augmentent, et c’est parfait, ce type de tourisme ayant la faveur de tous les milieux, tous les âges. Le jeune cadre dynamique frôlant le burn-out se ressourcera dans cette forme de paradis originel, une famille avec enfants et petit budget y découvrira la nature à travers une approche didactique et ludique, sans oublier les retraités qui apprécieront ce type de destination proche et ses dégustations de terroir.

Un tourisme qui s’organise

De longues années durant, de nombreuses familles paysannes se sont réunies dans différentes associations pour proposer hébergement, restauration ou loisirs dans le cadre de leur exploitation agricole. Depuis 2014, tous ces prestataires - non seulement romands, mais également alémaniques et tessinois - sont regroupés sous l’égide de l’organisation nationale Agritourisme Suisse. Sur son site, on trouve quelque 400 adresses dont une centaine en Suisse romande. Une manière de découvrir, voire de participer à la vie de la ferme, activité annexe typique de l’agrotourisme lors d’une semaine de vacances, voire une formule de deux nuitées (compter 170 fr. pour un couple, 240 fr. pour une famille, et une réservation au moins deux semaines à l’avance). 

De l’exotisme à la campagne

Ouvrir son élevage de chèvres à la laine mohair, unique en Suisse, est un autre exemple de diversification, devenu occasion d’ouvrir ses portes, comme l’a compris la famille Rod, à Ropraz. Originaires d’Asie, particulièrement douces et câlines avec les enfants, les chèvres aux allures de moutons de Mohair du Jorat font la joie des aînés comme des plus jeunes, notamment à l’époque du tricot tendance. Que les animaux du monde rural soient aussi typiques que des bovins ou aussi insolites qu’une autruche, l’idée force est de redécouvrir un monde plus simple. Favoriser des échanges culturels par une touche d’exotisme dans le cadre paisible d’une agriculture de montagne est une façon originale de susciter le dialogue. C’est le pari réussi d’Autruches Aventure. Dans le petit village de Lajoux, Joseph Noirjean propose ainsi non seulement de dormir sur la paille, de déguster un bon petit-déjeuner, de découvrir les autruches, mais aussi, à l’exemple des autruches s’étant adaptées de l’Afrique aux Franches-Montagnes, de comprendre que les liens ville-campagne sont tout aussi simples, à bien y réfléchir. Cumulant de multiples labels comme L’école à la ferme, Clé des champs et Aventure sur la paille, le site propose même des vols en hélicoptère.

De l’étable à la table

Si dormir sur la paille est dépaysant, en soi, l’intérêt supplémentaire de nombreuses adresses est tout l’aspect didactique offert en plus par de nombreuses fermes: découverte de leur domaine, de leurs produits, de leurs animaux. Avec Visites d’étables ce sont les loges des charmantes stars des affiches du monde paysan qui se dévoilent en toute simplicité aux visiteurs, le tout agrémenté d’explications. Le propre de ce type de loisirs interactifs est ce que l’on apporte, soi-même, pour enrichir les discussions. Le label le plus tendre est ce petit logo: une main, verte, qui signifie que l’on peut "caresser les animaux". Plaisir de tous les sens, en effet. Derrière chaque adresse se dessine le destin d’un monde paysan qui force l’admiration: à Movelier, dans le Jura, la visite d’étable de l’Association Broquet-Leuenberg, c’est autant une visite de table, par ses brunchs et spécialités offerts. L’histoire de trois familles ayant choisi d’unir leur destin pour faire perdurer leurs exploitations est un symbole en soi de cet élan d’ouverture. A l’image de l’engouement pour cette approche faite de simplicité et d’apprentissages de manière plaisante, les sentiers découverte et didactiques se sont multipliés, un peu partout. Chemin des Blés du Gros-de-Vaud, sentiers viticoles, sentier de l’Abricot à Saxon, comme le relève l’Agence d’information agricole romande, dont le site internet fourmille de bons plans, il n’y a bientôt plus un village qui n’ait son sentier à découvrir. On retiendra parmi les nombreux itinéraires proposés, un peu partout, les sentiers didactiques proposés par l’Office du tourisme des Paccots, les sentiers gourmands avec arrêts dégustation, comme la Balade du Petit Gourmand, le Sentier Gourmand Panoramique, Rand'eau pour percer les mystères de l'eau ou le Circuit du Fromage d'Alpage pour découvrir les différentes étapes de la fabrication du fromage produit sur l'alpage.

Apprendre des animaux

Les Animaux de la Bergerie, lapins, cochons, poneys, à Cartigny se distinguent, eux, par leur simplicité et leur petite taille. Les promenades en minicalèche pour les petits dès 18 mois ont cela de spécial que les poneys cèdent parfois leur rôle aux gros chiens du site. Découvrir les animaux, en toute confiance, y compris apprendre à se comporter avec un chien, sont autant d’apprentissages de jour d’anniversaire, de stage ou de sortie proposés aux enfants seuls ou accompagnés. Label fort intéressant pour les familles avec enfants, le sigle L’école à la ferme, destiné au milieu scolaire, propose également des "fermes pédagogiques" ouvertes à un public plus large. Tel un livre d’images prenant vie, l’exploitation agricole biologique installée à Bournens Fermexplore propose aux familles un programme de loisirs éducatifs basé sur la vie à la ferme, pour les anniversaires. Divers modules de deux heures et demie ou d’une journée permettent de faire découvrir la nature et le monde de la ferme aux enfants, de "développer le respect du monde qui nous entoure". Se mettre au vert, à la paille, c’est se délecter de la source vive pétillant d’authenticité. Une façon de remettre ses pieds sur terre, en somme.

Zoom sur la maison du Faubourg à Chevroux, dormir sur la paille les pieds dans l’eau

Rénovée en 2007, la ferme est idéalement située en bordure de la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, à quelques minutes à pied des plages du lac de Neuchâtel. La famille Bonny exploite les grandes cultures et propose une pension pour les chevaux retraités... et pour les aventuriers tentés par une nuit sur la paille ! Leur situation en impasse est idéale pour les familles. 

Zoom sur les balades à dos d'âne

On le dit têtu. En fait, il avance aux caresses. Un peu partout en Suisse, des ânes attendent de participer à des balades, porter à tour de rôle, enfant ou sac de couchage, et surtout instiller leur rythme calme de marche pour transformer une promenade en évènement. A Veysonnaz, magnifiquement situé, le Restaurant des Caboulis (tél. 078 648 85 97), sa place de jeux, ses itinéraires nombreux de balades didactiques, et sa possibilité de louer des ânes attendent petits et grands. La Ferme à Cadichon (Grône), Au pas de l'âne (Vaux-sur-Morges), Balad-Ane (Cheseaux-sur-Lausanne), Itinér'ânes (L'Isle) ou encore la Ferme Les Biolles (Oleyres) comptent également parmi les indécrottables adresses pour s'adonner à cette expérience.

Par Rédaction - Créé le 2 oct. 2009 - Modifié le 19 janv. 2017

À découvrir à ce sujet

Avez-vous remarqué une erreur sur cette page? Contactez-nous

Agrotourisme

Notez ce contenuMerci pour votre vote!
Haut de page