Buller un peu…

Ajouter aux favoris

Bon à savoir avant de partir : itinéraire adapté aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite.

Sur le rond-point devant la gare, un fougueux taureau en bronze – emblème héraldique de Bulle – vous accueille. Prenez l’avenue de la Gare face à vous et tournez à gauche dans la Grand-Rue : à l’angle, l’imposant Hôtel de Ville (1809) vous domine de son fronton sculpté. Profitez de l’ambiance sympathique et commerçante de la rue jusqu’à l’église Saint-Pierre-aux-Liens, dont l’orgue dû au facteur fribourgeois Aloys Mooser (et classé monument historique) suscita l’admiration de Félix Mendelssohn et de Franz Liszt !


Depuis la place, faites demi-tour et glissez-vous sous les arcades du bâtiment des Halles au grain pour admirer son sol pavé et ses solides piliers de bois campagnards. Poursuivez sur la rue de la Promenade jusqu’à la place du Marché où le kiosque à musique (1907) fait face à l’étonnant bâtiment de l’Institut Sainte-Croix, ancien pensionnat de jeunes filles. Engouffrez-vous dans la très belle cour intérieure du château médiéval (seul endroit accessible au public) et, en repartant, filez à droite pour rejoindre les jardins du château qui vous conduisent – par un sentier ou un ludique dispositif avec toboggan ! – au Musée gruérien. Remontez sur votre droite la rue Victor-Tissot et passez devant le splendide Hôtel Moderne (1906). Faites un crochet à gauche jusqu’au groupe sculpté qui représente l’abbé gruérien Joseph Bovet, auteur de l’émouvant et célèbre chant Le Vieux Chalet. Faites demi-tour et remontez la rue de Gruyères pour gagner la place des Alpes puis l’avenue de la Gare.

Buller un peu…

Gare CFF

1630 Bulle

Détails

Le point fort

Mêlez histoire et gourmandise en vous arrêtant à la fin de votre balade au Fribourgeois (voir p. 193) : ce restaurant historique possède un exemplaire unique au monde d’orchestre mécanique, qui date de 1913. Démonstration sur demande !

ancre formulaire review

Buller un peu…

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!