La Cigogne Max est décédée

Triste nouvelle pour les ornithologues et tous les curieux qui ont suivi les péripéties de la cigogne Max. Comme le présageaient les dernières informations livrées par la balise de l’animal, le célèbre volatile migrateur a esquissé son dernier battement d’aile en Espagne, à l’âge respectable de 13 ans et demi. La dépouille de l’oiseau a été localisée par des membres de la Société ornithologique espagnole. La présence d’une ligne électrique à proximité du cadavre laisse suggérer une mort accidentelle.

Née en 1999 à Avenches, la cigogne Max a été baguée et équipée d’une balise Argos solaire alors qu’elle se pelotonnait encore dans son nid, à l’instar d’une vingtaine de ses congénères. L’objectif de cette démarche, coordonnée par le Musée d'histoire naturelle de Fribourg, était d’étudier les routes migratoires empruntées par les cigognes blanches pour une meilleure protection de l'espèce. Dernière survivante parmi les volatiles équipés cette année-là, Max était devenue célèbre. Elle détient ni plus ni moins que le record mondial de l’animal suivi le plus longtemps par satellite. En tout, Max s'est déplacé sur plus de 60'000 km. Il a passé les premiers huit hivers au Maroc. Depuis, il hivernait en Espagne, soit en Andalousie, soit près de Madrid.

ancre formulaire review

La Cigogne Max est décédée

Notez ce contenu

Merci pour votre vote!