Consulter le tracé sur Google Maps

Dans ce splendide village où le piéton est roi, perdez-vous dans les innombrables "roâs" (les ruelles escarpées perpendiculaires à la rue principale) au milieu des greniers sur pilotis qui protégeaient jadis des rongeurs viande séchée, pain et farine. Noircies par le soleil, les façades de mélèze sont animées d’éclatants géraniums rouges, devenus le symbole de Grimentz au début du XIXe siècle. A partir de l’Office du tourisme, les petits panneaux marrons du circuit historique vous mènent, en 15 postes, à la découverte du passé encore vivace de ce village de montagne.

Parmi les trésors que vous croiserez, la Maison bourgeoisiale Renaissance, surmontée d’une croix de 15 m de haut, marque l’entrée du vieux village et se visite durant l’été, le lundi à 17h: l’occasion de goûter dans sa cave au fameux Vin du Glacier, spécialité anniviarde dont les mélanges de nectars successifs – qu’on ne trouve pas dans le commerce – se font dans des tonneaux en mélèze.

Après l’émouvant cimetière et les jardins potagers ancestraux toujours en activité, faites quelques provisions du terroir à la boucherie du Rond-Point (près des courts de tennis), puis remontez vers la solide maison blanche dans laquelle les familles venaient fabriquer leur pain de seigle quatre fois l’an: une véritable spécialité anniviarde, aujourd’hui AOP, qui pouvait se conserver durant plusieurs mois !

Au retour, offrez-vous une halte à l’Hôtel-restaurant de Moiry pour déguster la "vraie et unique" raclette au feu de bois, avec du fromage d’Anniviers au lait cru.

Le conseil du Chef

Pour 3 modestes francs, munissez-vous à l’Office du tourisme de la petite brochure du parcours historique qui complète à merveille la visite du village. Et moyennant quelques francs de plus, fabriquez vous-même votre pain de seigle au four banal avant de le déguster (le jeudi à 17h). Plus d’infos: www.valdanniviers.ch

Notes et avis