La grande dame de pierre qui veille sur la ville de Payerne depuis le XIe siècle n'est rien moins que la plus grande église romane de Suisse. Bâti sur un schéma typiquement clunisien, le prieuré reste relié au grand monastère bénédictin de Cluny jusqu'au XVe siècle. Malmenée pendant la Réforme, qui voit la destruction de son cloître, l'église abbatiale est finalement inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale. Dix ans de travaux auront été nécessaires pour assurer sa stabilité et renforcer sa stature de site touristique majeur, désormais sis dans l'écrin d'une place du Marché réaménagée et rendue aux piétons.

Nouveau parcours muséal

Dès le 11 juillet 2020, les visiteurs découvriront le lifting de l'édifice millénaire, mis en valeur par un parcours de visite d'un genre nouveau. En effet, aucun panneau explicatif ne viendra troubler la contemplation de ses travées majestueuses, audioguide vissé sur les oreilles. Intitulée « Une abbatiale à voir et à vivre », la visite s'articule désormais autour de 20 postes drapés d'un décor sonore immersif et décline expériences interactives, jeux et points de vue spectaculaires.

Notes et avis