Inaugurée en 1978, l'histoire de la Fondation Gianadda commence deux ans plus tôt, quand Léonard Gianadda décide de créer un centre culturel en hommage à son frère Pierre, qui vient de décéder accidentellement.

Le résultat? Un bâtiment hardi, des expositions multiples, de l'histoire, de l'art, des concerts et un parc à sculptures tout simplement enchanteur.

Chefs d’œuvres antiques

Le bâtiment cathédrale, embrassant un seul et majestueux espace, est d'abord conçu comme l'écrin protecteur des vestiges mis au jour sur place. Sur la galerie qui court le long du 1er étage sont consacrées à l'art romains.

On y contemple des statues d'Hercule ou d'Apollon mais - surtout - les grands bronzes romains trouvés à Martigny au XIXe siècle, dont l'impresssionnante tête de taureau tricorne, devenue emblême de la Fondation.

De Munch à Picasso

Le Rez est consacré aux expositions temporaires issues de collections particulière ou de grans musées. Il a vu défiler les plus belles oeuvres de Impressionistes, dont Degas, Cézanne, Monet, Renoir ou Gauguin. Soulages, Toulouse-Lautrec, Munch ou Picasso ont également eu l'honneur des cimaises martigneraines.

Dans le parc, on peut admirer en toute quiétude des sculptures de Cesar, Arman, Jean Arp, Henry Moore ou encore Niki de Saint Phalle ainsi que la fameuse Cour Chagall, oeuvre monumentale offerte à la Fondation il y a quelques années.

Les galeries s'articulent autour d'un atrium où se déroulent régulièrement des concerts - on a pu y entendre Radu Lupu, Cecilia Bartoli, l'OCL...

Collection de voitures anciennes

Par ailleurs, des aménagements souterrains ont été effectués, si bien qu'on peut encore apprécier une collection de voitures anciennes.

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59

1920 Martigny
Site internet:  www.gianadda.ch
Téléphone:  027 722 39 78