Consulter la carte sur Maps

Devant le Café Les Bergers à Nendaz, la balade commence tranquillement par un sentier en pente douce qui surplombe la station. Tandis que s’éloigne le cliquetis des télésièges, vous voici bientôt dans le silence alpin longeant une forêt de mélèzes et de pins sur votre droite, la vallée en contrebas. Vous passez à côté du Tipi de Siviez, restaurant fermé hors saison de ski. La route en terre continue gentiment jusqu’au bas des pistes et vous apercevez au loin le barrage de Cleuson.

Il est temps pour vous de commencer la véritable ascension sur votre droite, à travers les pistes redevenues de verdoyants alpages, qui vous mènera à la hauteur de la station de télésièges de Tortin (autre possibilité d’accès moins éreintante, dont il convient de vérifier les horaires auprès des Remontées mécaniques).

Depuis là, plus que quelques centaines de mètres à gravir avant d’atteindre la combe où se déploie le fameux Jardin japonais, une oeuvre naturelle qui semble tout droit sortie d’un manuel zen: au milieu du ruissellement enchanteur de mille petits ruisseaux et du chant des mésanges, laissez-vous envelopper dans ce biotope charmant né du retrait d’un ancien glacier. Les rochers – des moraines fragmentées sous l’effet du froid – ont pris des allures de rocaille et vous jouez à saute-mouton au milieu des rhododendrons, arnicas, épilobes, gentianes et pins de petite taille qui ressemblent à des bonsaïs.

Les crêtes de Thyon en ligne de mire, vous pouvez suivre, pour le retour, le petit sentier nettement plus ombragé qui longe le cours d’eau.

La station propose un itinéraire alternatif pour découvrir le Jardin japonais, homologué et balisé, certes un brin plus long (11 km) mais vous évitant ainsi la montée de la piste de ski, plutôt ardue. Retrouvez le parcours en ligne.

Cet itinéraire est tiré du Guide des randos au fil de l'eau: commandez le guide complet (50 balades en Suisse romande) sur le site www.randos-eau.ch

1997 Siviez (Nendaz)

Notes et avis