Pour l’été, selon la tradition, les fameux chiens au tonneau retournent sur leur lieu d’origine. Une aubaine pour tous les visiteurs, qui peuvent ainsi observer les Saint-Bernard dans leur environnement naturel. Sur les hauteurs, entre lac et montagnes.

Cette année, ils sont une quinzaine à séjourner au chenil de l’hospice du Grand-St-Bernard. Avec, de mi juin à mi juillet, la présence de trois chiots. Des petits chiens patauds qui émouvront même les cœurs de pierre.

Notes et avis