C'est le 13 novembre 2021 que la petite ânesse sauvage de Somalie Salia a pointé le bout de son museau au Zoo de Bâle. Une heureuse naissance, mais qui aurait pu très mal tourner sans l'intervention des équipes vétérinaires.

Un lien mère-fille rompu à la naissance

Le lien mère-fille a été rompu dès la naissance en raison du stress engendré par l'accouchement, ce qui est fréquent chez les primipares. Par conséquent, la mère ne montrait aucun signe d'intérêt pour sa progéniture et refusait même de l'allaiter. Comme le zoo ne désirait pas nourrir Salia au biberon, les vétérinaires ont injecté des hormones à la mère afin de lui faire revivre la naissance sur le plan hormonal. Une demi-heure après, le lien maternel était établi.

L'un des mammifères les plus rares au monde

Depuis, la petite Salia est très joueuse et n'hésite pas à galoper dans son enceinte pour tester ses longues jambes. De nos jours, il ne reste environ plus que 200 ânes sauvages de Somalie en captivité et à peine plus dans la nature, ce qui en fait l'un des mammifères les plus rare au monde. Les guerres, la concurrence avec les animaux de rente et les maigres réserves de nourriture ou d'eau ont décimé la population au cours des dernières années.

 

Zoo de Bâle
Binningerstrasse 40

4054 Basel
Site internet:  https://www.zoobasel.ch

Notes et avis